Vampire Knight : The Curse

Dans ce RPG portant sur Vampire Knight, vous trouverez de nouvelles castes : de nouveaux ennemis, dissimulés dans l'ombre se préparant à une nouvelle Guerre des Clans. Réservé aux plus de dix-huit ans.
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Un week-end photo

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Mana Satoru

avatar

Féminin Emploi/loisirs : Musique, peinture, lecture, théâtre, couture

MessageSujet: Re: Un week-end photo   Mer 5 Sep - 17:06

Mana, ne devait pas rester à côté de lui, il le savait pertinemment, qu'il ne résisterait pas une seconde fois à l'appel de son sang.

Lorsque Juka rouvrit les yeux, Mana remarqua immédiatement qu'il était mal, il avait l'air un peu hagard, et puis il était tellement chaud que la jeune femme pouvait le sentir sans même le toucher !
Pourtant elle n'était restée que quelques minutes sous la douche, comment est-ce qu'il avait pu être mal tout d'un coup comme ça... elle ne comprenait pas...

Et puis sans prévenir, le chanteur voulut se lever, mais il perdit l'équilibre et s'agrippas au cou de Mana... Il était si brulant qu'on aurait dit qu'on l'avait sorti du four !!

- C'est normal, tu as de la fièvre, Juka... Beaucoup de fièvre. Tu devrais rester allongé. Je vais te chercher un médicament, j'en ai toujours dans ma valise au cas où ...

Mais elle n'eut pas le temps de terminer sa phrase que l'argenté s'agrippa à son cou, et se serra contre elle. Il était de plus en plus chaud, et tout son corps tremblait, si fort que Mana vint à se demander s'il n'allait pas faire une crise de spasmes... Elle ne savait vraiment pas quoi faire pour l'aider.

Et puis, tout d'un coup, sans prévenir, Juka la souleva à bout de bras avec une force extraordinaire ! Jamais Mana n'aurait pu croire qu'il était si fort, il était si mince...
Il la pose sur le lit à côté de lui, comme si elle n'était pas plus lourde qu'un oreiller, et se leva d'un seul coup pour s'en aller dans la salle de bain...

Mana n'en revenait pas de ce qu'il venait de faire ! Elle le fixa quelques secondes se demandant ce qu'il comptait bien faire dans la salle de bain...

-Mais... Juka... Qu'est-ce que tu fais... ?


Elle n'eut pas le temps de faire quoi que ce soit qu'il s'était enfermé dans la salle de bain... Alors la jeune femme reste quelques secondes sans bouger, bouche bée. Et puis elle chercha son portable et composa le numéro de Kamijo en espérant qu'il décroche rapidement...

_________________

Mon passe-temps favoris : Emmerder Kamijo u_u
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.mineplum.fr
Hiroki Fujimoto
Admin
avatar

Masculin Emploi/loisirs : Etudiant / Chanteur

MessageSujet: Re: Un week-end photo   Mer 5 Sep - 23:58

Une fois sous l'eau froide, Juka se calma un peu, sa température baissa, bien qu'il savait qu'en sortant, elle risquait de remonter.
Il n'était vraiment pas très bien et les médicaments des humains n'auraient aucun effet sur lui. Le seul remède bien efficace à son maux était le sang. Sans doute n'en avait-il pas consommé suffisamment et son anorexie refaisait des siennes.
Dans ces cas-là, les Blood tablettes n'avaient pas d'effet, seulement il n'avait personne à mordre et s’il le faisait sur un humain, il se retrouverait sur la liste. Alors il n'avait plus qu'à prier pour que Kamijo se dépêche de les rejoindre avant qu'il finisse mal.
Mais le problème était que même dans le meilleur des cas, il mettrait quand même plusieurs heures à venir. Alors il réfléchit, essayant de trouver une solution à son mal.

Pendant ce temps, le téléphone de Kamijo sonna mais Mana tomba sur le répondeur qui demandait de laisser un message.
Car le vampire, c'était mis en route mais par avion alors il avait dû couper son portable, le temps du trajet.

Ne voyant pas vraiment de solution au souci qui lui arrivait, Juka finit par ouvrir la porte de la salle de bain puis se trainant, il se posa sur le pas de porte et fixa Mana, un instant.

Juka: ...il faut que je te parle Mana, mais peut-être que tu vas avoir peur de moi. Si c'est le cas, je ne t'en voudrais pas, seulement, j'ai besoin de toi et tu risques de me détester.

Lui expliqua t'il en lui faisant signe de s'approcher.

Juka: Je t'ai déjà dit, que j'étais anorexique. Et bien...c'est un peu plus compliqué qu'une anorexie basique parce que pour être franc, je ne suis pas tout à fait, fait comme toi. A vrai dire, je suis un vampire et c'est de sang dont je manque en ce moment.
Je sais que pour toi, ça doit te paraître fou mais c'est la vérité et je peux le prouver. Le souci c'est que... si je ne bois pas....je ne vais pas tenir.


Tandis qu'il disait cela, l'envie de sang lui revenait encore plus forte qu'avant. Il sentait que sa raison le quittait parce que son corps se sentait trop mal. Devenait-il aussi féroce que les level e ? Sur le moment il s'en voulait et pourtant, il ne pouvait plus lutter. Alors il se leva et d'un bond, arrive vers le brun et le plaquer contre le mur.

Juka: Je te demande pardon, mais je vais te mordre.

Dit-il doucement avant s’enfuir son visage au creux du cou de Mana. Puis il posa ses canines sur son cou mais il ne parvint pas à les planter car en cet instant, il se détestait et ne voulais pas le mordre car il ressentait l'effet de le violer et cela lui déplaisait. Pourtant Mana devait sentir la pression de ses canines contre son cou.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mana Satoru

avatar

Féminin Emploi/loisirs : Musique, peinture, lecture, théâtre, couture

MessageSujet: Re: Un week-end photo   Jeu 6 Sep - 1:10

Mana était plus que déçu de tomber sur le répondeur de Kamijo. Pour une fois qu’elle avait vraiment besoin de lui, il ne répondait pas… Mais comme elle était plutôt du genre têtu, elle tenta de le rappeler plusieurs fois. Ce qui ne servit à rien, comme cela faisait cinq fois qu’elle tentait le coup, elle décida de laisser un message.
 
Mana : « C’est Mana… Hum… C’est Juka qui m’a dit de t’appeler parce qu’il est malade tout d’un coup, il a de la fièvre, j’ai voulu lui donné un médicament mais il a rien voulu savoir et il est allé s’enfermé dans la salle de bain… Hum voilà… Bon, j’espère que tu vas avoir le message assez vite, parce que je ne sais pas trop quoi faire… hum… Rappelle moi dès que tu as mon message hein… »

A peine avait-elle raccroché le téléphone, que Juka sortir de la salle de bain, seulement il n’avait pas l’air d’aller beaucoup mieux, et puis il était toujours complètement nu… Mais cette fois-ci, il y avait quelque chose de louche… Il la regardait bizarrement, et la jeune femme ne savait pas trop si elle devait s’approcher de lui comme il venait de lui faire signe ou si elle devait s’en aller… Est-ce que la fièvre pouvait le pousser à faire n’importe quoi ?

Mana : Quoi ? Comment ça ? Mais qu’est-ce que tu racontes à la fin ? Tu sais, je pense que la fièvre te fait délirer… Tu devrais te reposer. J’ai laissé un message à Kamijo mais il ne répond pas… Peut-être qu’il est déjà en route pour nous rejoindre alors…

Mais elle n’eut pas le loisir de finir sa phrase que le chanteur s’était tout d’un coup jeté sur elle et l’avait plaquée contre le mur de la chambre avec une telle force qu’elle en eut le souffle coupé ! Elle voulut crier à cause de la douleur, mais elle n’y parvint même pas… Qu’est-ce qu’il lui prenait de délirer comme ça tout d’un coup ?

Mana : Juka, je crois que tu devrais me lâcher, c’est la fièvre qui te fait dire n’importe quoi…

Mais malgré ce qu’elle disait, il n’avait pas l’air de vouloir retrouver la raison et persistait dans son délire de vampire ou Dieu sait quoi… La jeune femme ne savait vraiment pas quoi faire pour l’aider, et puis il la tenait tellement fort contre le mur, qu’elle n’arrivait même pas à se dégager de son emprise.
Et puis à sa grande surprise, l’argenté fit vraiment ce qu’il avait dit ! Il enfouit sa tête dans son cou, et elle sentit ses dents frôler sa peau ! Il allait vraiment la mordre ?! Mais qu’est-ce qu’il lui prenait ! Qu’est-ce que c’était que cette fièvre qui venait de le prendre et qui le rendait zinzin à ce point-là ?

Mana : Juka ! Ça suffit ! Tu es malade…. Et… Je ne pense pas que faire n’importe quoi soit la solution ! Lâches-moi tout de suite !

Pour appuyer ses paroles, elle tenta de se débattre pour se libérer de son emprise, mais il avait beaucoup plus de force qu'elle. Finalement comme elle compris qu'il n'y avait pas moyen de lui faire lâcher prise de cette façon, elle tenta autre chose.

Mana : Si tu me lâches pas, je te préviens je cris...

_________________

Mon passe-temps favoris : Emmerder Kamijo u_u
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.mineplum.fr
Oscar Yuuji De Jarjayes
Admin
avatar


MessageSujet: Re: Un week-end photo   Jeu 6 Sep - 2:01

La journée au studio de musique avait été compliquée car le groupe mettait du temps à faire ses enregistrements et tout le monde semblait fatigué.
Cela faisait déjà plusieurs jours qu'ils travaillaient dur et qu'ils n'avaient pas pris de congés.
Et Kamijo ne rêvait que d'une chose, pouvoir aller s'allonger sur un bon lit douillet où il se ferait masser avant de pouvoir simplement dormir.
Mais au lieu de cela, à peine sa journée de travail terminée, il du partir en vitesse chez lui récupérer quelques affaires pour aller prendre un jet privé et se rendre sur le lieu où devait ce passé le shooting photo de Juka.

Plus tôt dans la journée, il avait reçu un message de ce dernier ou il disait ne pas aller bien et son téléphone avec le jeune chanteur et son guitariste, lui avait confirmé que quelque chose ne tournait pas rond. Alors il c'était décidé à les rejoindre.

Après plus d'une heure de vol, il finit par atterrir dans un petit aéroport où il dû prendre un taxi pour se rendre à l'hôtel.
Lors de son voyage en voiture, il ralluma son portable et remarqua les 5 appels en absences de Mana. Ce qui signifiait que quelque chose ne tournait pas rond. Puis il écouta le message vocal laisser par le guitariste.
En l'entendant, il demanda au chauffeur de se presser puis il soupira, impatient dans la voiture. Espérant que le mal de Juka, ne soit pas celui auquel il pensait mais il y avait peu de chance pour qu'il s'agisse d'autre chose.

Une fois sur place, il se précipita dans l'hôtel en direction de la chambre ou se trouvait son élève puis au vu qu'il entendit au travers de la porte, il ne prit pas le temps de frapper et entra directement. Refermant la porte derrière lui et ce tenant bien droit face au jeune chanteur.

Kamijo: CA SUFFIT HIROKI, LACHE LE.

Dit-il d'une voie puissante mais sans crier avant de s'avancer dans leur direction sans lâcher l'emprise qu'il avait sur le jeune homme et en lui faisant signe d'approcher.
Ce que l'argenté fit après avoir finit par lâcher Mana, le visage empli de larmes et un aire dévasté s’était dessiné sur son visage d'ange.
Alors sans vraiment, prendre le temps de faire attention à la présence de Mana, Kamijo l'attrapa et le serra contre lui fortement.

Kamijo: Je sais ce que tu veux alors prend le.


Lâcha-t-il avant de sentir les crocs de l'aristocrate se planter dans son cou avec une fougue qu'il ne lui connaissait pas.
Reculant un peu sa tête sur le côté, le blond ce mit à gémir quelque peu car ce geste avait fort tendance à l'exciter et si Mana n'avait pas été dans la pièce, il aurait très certainement renversé Juka pour lui faire l'amour comme jamais. Mais au vu de ce qui se passait, le moment était mal choisi pour cela. Alors il prit sur lui et au bout d'un petit moment, il obligea le jeune homme à le lâcher.
Il le prit par la main et l'entraina dans le lit, où il le couvrit doucement avant de l'embrasser.

Kamijo: Dort et ne pense plus à rien, je vais m'occuper de toi.

Dit-il avant de relever un peu la tête pour regarder Mana. Voilà qu'elle était au courant pour les vampires et cela n'aurait pas dû arriver.

Kamijo: Il va aller mieux et tout rentrera dans l'ordre. Mais il n'est pas comme toi et ne le sera jamais. Je suis navré que tu l’apprennes de cette manière mais je crois que toi aussi tu as tes secrets vis à vis de lui. N'est-ce pas, Mana ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mana Satoru

avatar

Féminin Emploi/loisirs : Musique, peinture, lecture, théâtre, couture

MessageSujet: Re: Un week-end photo   Ven 7 Sep - 0:37

Mana ne savait plus quoi faire pour que Juka veuille bien la lâcher et se calmer. Il n'avait l'air de ne plus entendre un mot de ce qu'elle disait, et elle avait beau se débattre, le frapper même, il n'avait pas l'air de vouloir défaire son emprise sur elle. La jeune femme avait non seulement peur de ce qu'il allait faire, bien qu'elle avait du mal à croire qu'il l'a mordait pour de vrai... mais en plus elle était terriblement gênée par la proximité de leur deux corps, d'autant plus que le chanteur était toujours complètement nu...

Et puis au moment où elle avait abandonné tout espoir de le raisonner, Kamijo entra dans la chambre en trombes, à tel point qu'elle crut qu'il allait démonter la porte ! Mana fut terriblement soulagé de le voir enfin, elle se dit qu'il allait peut-être réussir à raisonner Juka.
Ce qu'il fit, effectivement. A l'instant même où le blond avait ordonné au chanteur de la lâcher, le jeune homme s'exécuta et Kamijo le tira dans ses bras pour le réconforter...

Mana avait un peu de mal à croire ce à quoi elle était en train d'assister, pendant une seconde elle se demanda même si elle n'était pas en train de rêver ? Mais quel genre de rêve étrange cela pouvait bien être !

Sous le coup de l'émotion, lorsque Juka l'avait lâché, la guitariste avait senti ses jambes se dérober sous elle, et elle s'était laissé tomber sur le sol de la chambre en poussant un soupir de soulagement.

Et puis à son plus grand étonnement, elle vit, sans parvenir à y croire totalement, que Juka était de mordre Kamijo si fort qu'elle vit un filet de sang s'échapper et couler sur la chemise de son patron !
Elle ouvrit des yeux grands comme des billes tellement elle était surprise de voir une chose pareille ! Ce n'était pas possible... elle refusait d'y croire. Est-ce que Juka était sérieux alors lorsqu'il lui avait dit être un vampire ? Mais non, cela ne se pouvait pas ! Ca n'existait pas... Elle devait être de rêver, c'est tout...

Il n'y avait qu'un seul moyen de le vérifier, s'il était viable tout du moins... Mana détourna le regard des deux hommes quelques instants et se frotta les yeux avant de les fermer les plus fort qu'elle le pouvait, et puis elle se pinça le bras, espérant que lorsqu'elle relèverait la tête vers le milieu de la pièce, tout ça aurait disparu et qu'elle se retrouverait dans son lit, après une bonne nuit de sommeil...

Malheureusement pour elle, ce ne fut pas le cas ! Et lorsqu'elle ouvrit les yeux, elle vit que Kamijo se tenait là, debout, devant elle, sa chemise toujours tachée de sang. Mana le fixa quelques secondes, les larmes aux yeux. Elle ne comprenait pas ce qu'il était en train de lui dire, en fait elle n'avait pas envie de comprendre !
La brune tenta de répondre quelque chose, mais les mots lui échappèrent, et puis elle sentait son cœur qui battait à tout rompre dans sa poitrine, en fait elle avait terriblement peur de ce qu'il allait lui arrivé maintenant qu'elle avait assisté à tout ça ?
Elle aurait aimé pouvoir se lever, et quitter cette pièce en courant, mais elle n'y parvint pas, paralysée par l'angoisse...

Mana : Quoi... ? Mais... de quoi est-ce que vous parlez ? Qu'est-ce que... qu'est-ce que vous allez me faire... ?

_________________

Mon passe-temps favoris : Emmerder Kamijo u_u
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.mineplum.fr
Oscar Yuuji De Jarjayes
Admin
avatar


MessageSujet: Re: Un week-end photo   Lun 10 Sep - 21:21

Le vampire aux boucles d'or, fixa la jeune fille tremblante qui se tenait à ses pieds.
D'ici, il pouvait entendre les battements de son cœur qui trahissait sont état émotionnel et la rendait aussi vulnérable qu'une poupée de porcelaine, en cet instant.
Il lui aurait été facile de la briser ou de la posséder, comme il le faisait bien souvent avec les humains qui entraient dans son monde sans y avoir été invités.
Juka étant endormi, ce n’était pas lui qui aurait pu s'y opposé et de plus cela aurait résolu le problème de jalousie qu'éprouvait le vampire vis à vis de la relation qu'elle entretenait avec son neveu.

Pourtant, il n'en fit rien car cette fille avait quelque chose de spécial. Peut-être pas aux yeux des mortels mais pour lui, elle avait su rendre le sourire à son protégé et puis elle avait cette sensibilité musicale qui prouvait qu'elle possédait deux choses que peu de monde avaient encore: une âme et un cœur.

Alors il se pencha doucement en sa direction, son regard la transperçant de toute part, puis il lui attrapa la main délicatement.

Kamijo: Peut-être devrais-je t'entrainer dans la salle de bain pour te faire mienne et te faire gouter aux plaisirs de ce monde. Avant de te transformer et de te soumettre à mes désirs sans que tu ne puisses plus jamais t’interposer entre lui et moi.

Lança-t-il avant de la tirer par la main pour qu'elle se lève et atterrisse contre son torse. Puis doucement, il écarta de son visage pale, une mèche rebelle.

Kamijo: Seulement, je ne le ferais pas car si tu parviens à lui faire perdre la tête, c'est que tu as quelque chose de spécial et je veux découvrir de quoi il s'agit. Je veux apprendre à te connaître et voir de quoi tu es capable.


Doucement, il glissa une de ses mains dans son dos, la rapprochant encore de lui, presque comme si il la possédait toute entière en cet instant. Et de là, elle pouvait sentir son souffle chaud se poser sur son corps.

Kamijo: Lorsque tu tiens une guitare dans tes mains, tu entres dans un autre monde, tes doigts jouent sur les cordes, comme si elles devenaient une autre extrémité de ton corps et ton âme nous crie, ce que ta voix n'ose pas prononcer. Lorsque je t'écoute, j'en ai la chair de poule parce que ce que tes partitions me disent, me fait échos. Vois-tu, moi aussi, j'ai mon secret et bien que tu ne le comprendras certainement pas, j'ai le sentiment que nous ne sommes pas si différentes l'une de l'autre.

Dit-il en utilisant le féminin, exprès pour faire échos à ce dont il lui parlait et cela même qu'il ne se considérait pas comme une femme.

Puis il sortit un mouchoir brodé, de sa poche et le tendit à Mana, afin qu'elle essuie ses yeux, emplis de ce brouillard de larmes, qui lui donnait un air de petite fille perdue.

Kamijo: Si j'avais voulu te tuer, cela serrait fait depuis longtemps, alors ne me regarde pas comme un monstre. Je suis, un prince de la nuit et je ne fais pas semblant. Certains décident de se cacher mais ce n'est pas mon cas, car je suis fier d'être un sang pur et je ne m'en cacherais jamais. Ce ne serait pas digne d'un prince et encore moins d'un artiste comme moi. Maintenant, tu as le choix de bien te comporter ou celui de vouloir nous créer des problèmes mais dans ce cas-là, je ferais en sorte de manier ton âme à ma guise et cela ne te plaira pas. Alors à toi de voir. Si tu as des questions, tu peux me les poser, si elles me plaisent, j'y répondrais.

Lança-t-il tranquillement avant de lâcher la brune pour aller s'assoir le canapé blanc qui ornait la pièce, puis de croiser ses jambes avant de fixer la guitariste pour voir quelle serait sa réaction.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mana Satoru

avatar

Féminin Emploi/loisirs : Musique, peinture, lecture, théâtre, couture

MessageSujet: Re: Un week-end photo   Lun 17 Sep - 22:46

Mana ne lâcha pas Kamijo du regard une seule seconde alors qu’il s’approchait d’elle. Elle n’avait pas la moindre idée de ce qu’il allait faire. Elle avait tellement peur qu’elle n’arrivait même plus à bouger… Même pas pour s’enfuir, et puis de toute manière, le blond se trouvait entre elle et la porte. En admettant qu’elle réussisse à se lever pour y aller, il la rattraperait sûrement avant…

Tout d’un coup la jeune femme regretta profondément d’avoir accepté de faire ces photos et d’être venue se perdre dans ce bled, mais cela faisait partit du travail avec le groupe. Elle n’avait pas le choix, et comment aurait-elle pût deviner que tout allait dégénérer à ce point-là ?

Lorsque Kamijo se pencha vers elle, Mana cru que sa dernière heure allait arriver, son cœur s’était mis à battre si fort qu’elle avait l’impression qu’il allait éclater. Au dernier moment, elle ferma les yeux, tremblante de la tête aux pieds ! Mais à sa grande surprise, son patron lui attrapa la main pour la relever et l’attirer contre lui. Pendant une seconde, Mana voulut en profiter pour s’enfuir, mais il la tenait avec fermeté… il ne la forçait pas et ne lui faisait pas mal, mais elle sentait bien qu’il ne la lâcherait pas si facilement.

Et puis, lorsqu’il se mit à lui parler à nouveau, de ce qu’il pouvait lui faire, elle ne pût s’empêcher de rougir d’une oreille à l’autre… Mais qu’est-ce qu’il lui prenait de raconter des choses pareilles ? Et puis qu’est-ce qu’il voulait dire quand il affirmait qu’elle faisait perdre la tête à Juka ? Décidément, elle n’y comprenait plus rien, de plus, elle était tellement choquée et terrifiée par ce à quoi elle venait d’assister.

Comment tout ça pouvait être réel ? Comment est-ce que de telles créatures pouvaient-elles exister sans que personne ne soit au courant, ou ne fasse rien ? Tout ça était impossible, ça ne pouvait pas être possible. Mana était persuadé qu’elle était en train de rêver, ça ne pouvait pas en être autrement. Alors, la jeune femme se dit qu’elle ne finirait bien pas se réveiller et que si ce n’était qu’un rêve, il ne pouvait rien lui arriver de mal… Du moins, c’est ce qu’elle avait toujours entendu dire…

Et puis Kamijo resserra son étreinte autour d’elle, si fort que si le blond avait encore quelques doutes sur la véritable identité sexuelle de la jeune femme, à présent… Il n’en aurait plus aucun, c’était certain !
Elle sentait son souffle contre sa nuque et malgré ses efforts pour rester impassible, Mana ne pût s’empêcher de frémir, de la tête aux pieds. En fait elle était bien obligée d’avouer que Kamijo était loin d’être moche, et qu’il était plutôt difficile de ne pas rester indifférente face à lui.

Voilà qu’il se mettait à lui parler de sa façon de jouer de la guitare, et de ce que ça lui faisait lorsqu’il l’entendait jouer… Jamais elle n’aurait soupçonné que ça lui faisait autant d’effets. Jamais de la vie elle n’aurait pensé lui faire ressentir ce genre de chose. En fait, elle n’aurait même jamais imaginé qu’il soit capable de ressentir quoi que ce soit…

Et tout d’un coup, alors qu’elle avait eu si peur de lui, elle se sentait tout à fait calmé maintenant… Comme si les compliments qu’il venait de lui faire avaient effacé tout le reste.
Lorsqu’il lui avait tendu son mouchoir, la guitariste le saisit doucement en marmonnant un merci. Et puis elle se tapota les yeux pour sécher ses larmes. Elle renifla un peu avant de soupirer longuement pour reprendre ses esprits. Elle avait le souffle un peu court, à cause de l’émotion comme les enfants après qu’ils aient beaucoup pleurés.

Même si ses angoisses étaient apaisées maintenant et que Kamijo venait de lui assurer qu’il ne la tuerait pas… Mana ne savait pas encore trop quoi faire de tout ce qu’il venait de lui dire. Qu’est-ce que ça pouvait bien dire qu’il était Sang Pur ? Et puis, est-ce qu’il était vraiment Prince ? Mais Prince de quoi au juste ? Pourquoi est-ce qu’un peu plus tôt il avait utilisé le féminin ? Peut-être qu’il s’était juste trompé… Mais tout de même, il n’était pas du genre à faire ce genre de boulette…

Et puis, il y avait Juka, lui aussi était un vampire, finalement. Mais des tas de questions se bousculaient dans la tête de Mana maintenant, est-ce que c’était un Sang Pur aussi ? Et les autres membres du groupe alors ? Est-ce qu’ils étaient eux aussi des vampires ? La jeune femme fut à nouveau envahie par le doute et l’angoisse tout d’un coup. S’ils étaient tous ce genre de créatures… Pourquoi est-ce qu’ils l’avaient acceptée, elle qui n’était qu’humaine, elle avait du mal à croire que c’était uniquement pour ses talents de guitaristes… Et puis c’était tous des hommes.

Elle secoua la tête tout d’un coup, pour chasser ses idées de sa tête, mais elle était dans un tel état qu’elle avait bien du mal à retrouver son calme à nouveau. Alors sans réfléchir, la jeune femme lâche le mouchoir de Kamijo et le laissa tomber au sol avant de se précipiter vers la porte de la chambre de l’hôtel ! En fait, elle ne voulait pas vraiment s’enfuir, mais elle avait besoin de sortir d’ici, d’un peu d’air, ou de voir la lumière du soleil, quelque chose, mais il fallait qu’elle sorte…

_________________

Mon passe-temps favoris : Emmerder Kamijo u_u
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.mineplum.fr
Oscar Yuuji De Jarjayes
Admin
avatar


MessageSujet: Re: Un week-end photo   Mer 26 Sep - 9:40

Le vampire avait bien compris les tourments qui semblaient avoir envahi le cœur de la jeune femme.
Sans doute devait-elle perdre ses repères puisque toute sa vie, avait été remplie de mensonges de la part de la société. Et voilà qu'elle se trouvait malgré elle plonger dans l'obscurité de la vérité. Celui qui raconte que les créatures de la nuit font partie intégrantes de l’existence et ne sont pas uniquement un cauchemar inventer par les hommes.
Alors, elle pouvait bien être effrayée mais lui était en colère contre cette société.
Depuis bien longtemps, il avait été partissent de laisser les humains vivre avec les vampires, comme les humains vivaient avec les animaux. Mais au lieu de cela, il avait été décidé que ces pauvres créatures fragiles, ne pouvaient pas supporter la présence de vampires. Alors le secret devait demeurer pour les préserver.
Pourtant les humains, n'étaient pas des créatures sans défenses, gentilles et douces… Ho que non, ils pouvaient se montrer bien pire que les vampires dans leurs façons d'agir avec autrui. Et puis les vampires n'étaient après tous que l'évolution des humains vers des créatures plus parfaites. Alors il lui semblait normal que ceux-ci lui doivent respect et qu'ils puissent être au courant de leurs évolution.

Aussi, il était curieux de voir comment Mana allait réagir face à cette nouvelle. Pourrait-il finalement lui accorder sa confiance ou devrait-il considérer les humains comme de potentiel ennemis de l'évolution ?

Pour le moment, il la laissa libre de ces mouvements et se contenta de la regarder faire. Elle c'était dirigée vers la porte de la chambre mais ne l'avait pas franchie, un peu comme si un duel intérieur la tenaillait. Il aurait bien voulu, pouvoir lire ces pensées mais cela lui était malheureusement impossible.

Kamijo: Tu n'es pas prisonnière, tu peux sortir si tu le veux. Mais tes interrogations ne te quitteront pas et je suis le seul à pouvoir y répondre. A pouvoir te faire mal ou t'apaiser. Parce que, je suis l'origine même de ton tourment.
J'en suis la preuve vivante, celle qui te dit que tes peurs sont vivantes et que tu vas devoirs les affronter. Ou plutôt affronter tes préjugés mais en es-tu seulement capable petite chose ?


Sur ce le vampire ce leva et lui tourna le dos pour s'approcher du lit de Juka. Puis il se pencha sur ce dernier et posa sa main sur son front. Il était encore chaud, bien que sa température semblait s'être stabilisée.
Alors il alla prendra une serviette et la mouilla avant de venir la posée sur le front du vampire endormi.
Puis doucement, il caressa son visage, le fixant avec inquiétude. Car il n'aimait pas le voir malade et une interrogation le submergeait. Avait-il mangé ces derniers temps ?

Kamijo: Ou étiez-vous avec Juka, aujourd'hui ? Comment son mal s’est-il produit ? Il faut que tu me répondes. Car je crois qu'il est bien malade et si son état ne s'améliore pas d'ici demain, je devrais le conduire à l'hôpital.

Il fixa un instant la brune.

Kamijo: Je suppose que tu ne le sais pas...mais a t'il manger de la nourriture humaine ?

Demanda-t-il pour essayer de cerner l'état d'esprit du vampire avant sa maladie.
Mais cela risquait d'être compliqué car le trouble dont souffrait le vampire n'était pas anodin. Et déjà sa mère en avait été atteinte et cela avait posé beaucoup de problèmes à l'époque. Alors il ne voulait pas voir Juka, finir comme elle.

Kamijo: Il n'est pas un sang pur et il n'a pas ma résistance, si il ne se nourrit pas correctement, il peut finir par perdre la vie. Mais il est têtu. Il aime trop les humains et peine à ce lié avec les vampires... S’il ne change pas, ça finira par le perdre.... Le monde dans lequel nous évoluons n'est pas fait de rêve et d’eau fraîche, malheureusement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mana Satoru

avatar

Féminin Emploi/loisirs : Musique, peinture, lecture, théâtre, couture

MessageSujet: Re: Un week-end photo   Dim 21 Oct - 18:09

Mana se savait plus quoi penser de tout ce qu’il venait de lui arriver. Est-ce que c’était vraiment réel ? Comment cela pouvait l’être ?  La jeune femme n’arrivait pas à le croire. Elle ne voulait pas le croire.
En proie au doute et à l’angoisse, elle s’était précipitée vers la porte de la chambre pour partir d’ici. Elle se disait que si c’était un cauchemar, elle se réveillerait surement dans son lit après avoir franchis la porte, mais si ce n’était pas le cas, qu’est-ce qu’elle allait faire, et comment Kamijo allait-il réagir ? Elle n’en avait pas la moindre idée mais elle ne voulait pas perdre sa place dans le groupe, et encore moins son seul ami.

Juka n’allait certainement pas apprécier qu’elle s’en aille comme ça… il ne lui pardonnerait peut-être pas, déjà qu’elle lui mentait sur ce qu’elle était vraiment, et qu’elle l’avait repoussé. Si elle s’enfuyait comme ça, qu’est-ce qu’il allait penser ?

Et puis, un peu comme s’il avait compris  le dilemme qu’il habitait Kamijo s’était mis à lui parler à nouveau. Il n’avait pas l’air de vouloir l’empêcher de partir, en fait il avait plutôt l’air d’être persuadé qu’elle allait rester, poussée par la curiosité. Cependant, il lui parlait sur un ton impérieux, et la regardait de haut. La jeune femme ne savait pas ce qu’il se passait dans la tête du vampire, mais il avait l’air tellement sûr de lui, qu’elle ne pût s’empêcher de se sentir agacée. La jeune femme avait compris qu’il était le genre à penser que le monde entier tournait autour de lui, et Mana n’aimait pas ça du tout. Peut-être qu’il avait un peu trop l’habitude qu’on lui lèche les bottes, parce qu’il était doué en musique, et qu’il avait des liens avec la famille impériale. Et malgré le fait que Juka était son neveu, il était lui aussi en admiration devant lui, et ne jurait que par lui. Ce n’était pas vraiment surprenant dans ses conditions que le blond ait pris la grosse tête.

Pas de chance pour lui, Mana avait ce qu’on appelait l’esprit de contradiction… Et dans des proportions assez improbables. Ses parents en avaient soupés plus d’une fois ! Et même en cet instant où elle était profondément perturbée par les événements, elle n’avait pas envie de lui donner raison et de se laisser faire si facilement.
Et puis lorsqu’il la traitait de « petite chose », la brune avait envie de lui flanquer des tartes ! Elle était loin d’être une « petite chose » fragile comme il avait l’air de le penser, même si pour le moment, elle s’était laissé submerger pas les émotions…

Alors, la jeune femme décida de ne pas lui donner raison, elle n’avait pas envie de le conforter dans son opinion qu’elle n’était qu’une pauvre petite créature faible… Jamais de la vie.

Lorsqu’il lui tourna le dos pour s’approcher de Juka, ce dernier avait toujours l’air inconscient, et malgré ce qu’il avait fait avec Kamijo, il n’avait pas l’air d’aller mieux. Mana se demandait s’il allait se réveiller un jour…

Sans s’éloigner de la porte de la chambre pour autant. Mana répondit aux questions de blond :

- Ce matin, on est allé à la plage, après qu’on se soit réveillés. Mais le temps a commencé à se gâter, alors on est revenu ici rapidement. Et c’est après qu’il a commencé à agir bizarrement.  


Elle ravala sa salive, et se plaqua un peu plus entre la porte lorsque Kamijo se tourna à nouveau vers elle.  

- Hum, non. Enfin, je ne pense l’avoir vu manger quoi que ce soit. Mais pendant le trajet j’ai dormis alors… peut-être qu’il a mangé et que je ne l’ai pas vu. Je n’en sais rien.





_________________

Mon passe-temps favoris : Emmerder Kamijo u_u
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.mineplum.fr
Oscar Yuuji De Jarjayes
Admin
avatar


MessageSujet: Re: Un week-end photo   Sam 3 Nov - 15:16

Observant Mana, Kamijo comprit qu'elle ne savait visiblement pas comment ce comporter avec lui. Cela n'allait donc pas être simple et puis il devait s'occuper de Juka au même temps.
Il allait donc procéder dans l'ordre des priorités avant que la situation présente ne dégénère plus que de raison.

Kamijo: Je pense qu'il n'a pas du manger et qu'avec le froid à la plage sa n'a pas du aider. Les vampires tombent moins facilement malade que les humains mais sa leurs arrivent aussi. Surtout lorsqu'ils refusent de boire du sang. Tous vampire en a besoin à un moment donné. Juka ne fait pas exception à la règle mais il refuse d'agir comme un vampire. Peut-être que c'est aussi pour cette raison qu'il c'est attacher à toi.
Finalement tu es une humaine un peu différente et lui est un vampire différent. Mais l'un et l'autre ensemble vous finissez par franchir la ligne rouge. C'est ce qui arrive quand ont refuse de s'accepter.


Il en savait quelque chose puisqu'il avait passé sa vie à ce battre contre une partie de lui même. Au départ tous était limpide puisqu'il ignorait tous et avait donc pu ce comporter comme son instinct le lui dictais mais après le viol qu'il avait subit, tous avait changer et il n'était plus parvenu à s'accepter.
Encore aujourd'hui, il n'était pas toujours sur de lui car si il ce considérait comme un homme, arrivé le soir devant son miroir c'étais un corps androgyne qu'il voyait. Un corps qui lui rappelait qu'il ne pourrait jamais être normal. Pourtant jamais il n'en parlait et il préférait garder ces tourments pour lui et éviter le sujet. D'ailleurs personne ne lui avait jamais ouvertement parler de ce sujet. Ce qui renforçait dans son esprit le fait que les gens devaient vouloir passé la nuit avec lui plus par avantages que pour la personne qu'il etait. Alors pourquoi dans ces conditions, devrait-il leurs montrer du respect ? Bien sûr pour Juka cela était différent et puis le jeune homme était peut-être plus attiré par les filles qu'il ne voulait le dire.... C'était aussi pour cela que Kamijo jalousais la relation qu'il entretenait avec Mana.

Kamijo: Bon, je vais le faire manger.

Dit - il en commandant de la nourriture au room service. Puis une fois que cela fut fait il s'approcha de Mana et la saisit par le poignet.

Kamijo: Je pense que tu n'est pas prête pour tous sa et Juka aura d'autres choses a gérer a son réveil que de s'occuper de toi. Alors, tu vas oublier tous ce qui c'est passé et dormir. Quand tu te reveillera, toi et lui aurez été à la plage puis vous serez retourner à l'hôtel et vous aurez passez la nuit ensemble. Je ne serais jamais venu et vous continuerez votre séjour tous les deux.

Puis il posa sa main sur le front de Mana, aspirant ces souvenirs au fur et à mesure avant de la laisser s'endormir. Puis il la prit dans ces bras, lui mit son pyjama et la posa dans le lit au côté de Juka.

Lorsque le room service arriva, le vampire prit le repas pour faire manger le chanteur après l'avoir brièvement réveiller, puis il s'occupa de lui toute la nuit afin que ce dernier aille mieux.
Lorsque sa fière fut retombée et qu'il fut certain que tous allait bien ce passé, il quitta les lieus après avoir également effacé sa présence de la mémoire de l'aristocrate. Laissant les deux adolescents en tête à tête, l'un dans les bras de l'autre.  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mana Satoru

avatar

Féminin Emploi/loisirs : Musique, peinture, lecture, théâtre, couture

MessageSujet: Re: Un week-end photo   Sam 10 Nov - 0:42

Mana ne comprenait pas pourquoi Kamijo lui racontait tout ça, à la fin. Elle n'avait pas envie de connaitre les besoins physiologiques des Vampires. En fait, elle ne lui avait rien demandé ! Tout ce qu'elle voulait c'était pouvoir rentrer chez elle en un seul morceau.

Et puis lorsqu'il employa le féminin en s'adressant à elle, la jeune femme manqua de s'étouffer avec sa salive... Comment est-ce qu'il avait fait pour savoir qu'elle n'était pas un homme ? Et puis il y avait autre chose qu'elle ne comprenait pas... qu'est-ce qu'il voulait dire par franchir la rouge ? Elle n'avait pas l'impression d'avoir fait quoi que se soit avec Juka qui lui fasse dire ça... Vraiment pour elle, Kamijo était une énigme.

Alors qu'elle était trop occupée à essayer de décrypter les paroles de son manager, la jeune femme ne l'avait pas vu approcher, et lorsqu'il lui attrapa le poignet, elle sursauta avant de lever les yeux vers lui. Sur le moment, elle se mise à paniquer qu'est-ce qu'il avait l'intention de faire ? Elle voulu lui faire lâcher prise mais il la tenait trop fermement... Et quand il posa son autre main sur son front, la guitariste eut l'impression qu'il l'avait assommée. Elle sentit tout d'abord la peur la quitter, puis elle commença à se demander pourquoi est-ce qu'elle avait eu peur comme cela ?
Pendant quelques secondes, elle fixa Kamijo sans comprendre ce qu'il se passait...

Et finalement, elle sentit le sommeil la gagner sans comprendre pur autant car elle s'était levé il y a peu de temps... Mana essaya de lutter contre, elle ne voulait pas s'endormir... pas maintenant, et puis il y avait Juka. Une nouvelle fois elle tenta de se soustraire à l'emprise de Kamijo, mais elle sentait ses forces l'abandonner petit à petit, et malgré tous ses efforts pour rester consciente, Mana finit par capituler et se laisser tomber dans les bras de Kamijo.

Ce qu'il se passa ensuite, la jeune femme ne le vit pas, et n'en garda aucun souvenir, comme le reste, exactement comme l'avait dit Kamijo...

Quelques heures plus tard, lorsqu'elle rouvrit les yeux, Mana crut pendant une seconde qu'elle était chez elle, dans son lit. Elle se redressa, pour s’asseoir sur le bord du lit en se frottant les yeux, et puis alors qu'elle se réveillait pour de bon, la jeune femme comprit qu'elle n'était pas chez elle. Et finalement, elle se souvint qu'ils étaient partit en weekend pour faire des photos pour la promo de leur prochain album.
La guitariste se frotta la tête doucement, elle avait la migraine, et puis elle se sentait vaseuse, et assoiffée. Elle se leva doucement en direction de la fenêtre pour tirer les rideaux afin de faire un peu de lumière dans la chambre. A ce moment, elle se rendit compte qu'elle n'était pas seule dans le lit...

Prise d'angoisse soudainement, elle jeta un œil sous son pyjama pour découvrir avec effroi qu'elle ne portait pas de sous vêtements. Et puis dans la panique, elle s'approcha du lit et tira sur la couverture... Juka était allongé là, complètement nu ! Paniquée, Mana rejeta la couette sur le chanteur sans ménagement.

- Ah ! Mon dieu !! S'écria-t-elle sans pouvoir se contrôler.


Tremblante, elle alla s'asseoir dans le fauteuil près de la fenêtre en essayant de se rappeler ce qu'ils avaient fait la veille...

_________________

Mon passe-temps favoris : Emmerder Kamijo u_u
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.mineplum.fr
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Un week-end photo   

Revenir en haut Aller en bas
 
Un week-end photo
Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» photo de gérouville
» une photo de faiblesse!!!
» Reportage photo sur les makis de madagascar
» PHOTO HONVILLE
» reportage photo : Apocalypse chez les Dark Angels

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vampire Knight : The Curse :: Jeu de rôle :: Les autres villes et villages du Japon-
Sauter vers: