Vampire Knight : The Curse

Dans ce RPG portant sur Vampire Knight, vous trouverez de nouvelles castes : de nouveaux ennemis, dissimulés dans l'ombre se préparant à une nouvelle Guerre des Clans. Réservé aux plus de dix-huit ans.
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Shopping Musical avec le Patron...

Aller en bas 
AuteurMessage
Mana Satoru

avatar

Féminin Emploi/loisirs : Musique, peinture, lecture, théâtre, couture

MessageSujet: Shopping Musical avec le Patron...    Ven 31 Aoû - 12:18

14 Février 10 280
Quelques jours après le concert donné chez Kamijo, Mana avait donc rendez-vous avec lui, en ville pour se trouver une guitare un peu plus adaptée aux exigences du groupe. Même si la jeune femme n’était pas très enthousiaste à l’idée de changer de guitare, elle devait bien admettre que la sienne ne suffirait certainement pas à gérer des concerts entiers, surtout qu’il fallait qu’elle utilise plusieurs types de réglages selon les chansons. Elle ne voulait pas perdre de temps entre deux morceaux à accorder, désaccorder son instrument.  

Alors, elle avait accepté d’aller en ville avec Kamijo, pour faire le tour des boutiques de guitares. Son patron lui avait donné RDV devant l’une d’entre elles à onze heures du matin. Comme Mana avait horreur d’être en retard, elle attendait déjà depuis trente minutes devant la boutique, cependant, le temps était plutôt froid et relativement humide…
Ce jour-là, comme initialement elle ne travaillait pas, la brune portait un pantalon noir tout simple, et un pull noir à col roulé, elle avait laissé ses cheveux libres de toute contrainte pour une fois, alors ils retombaient raides comme jamais dans son dos et sur ses hanches. Pour se protéger du froid, elle avait enfilé un long manteau de laine noir, doublé en soie bleue à l’intérieur, et une paire de gants en cuir assortis. Pour ne pas avoir l’air d’un nain à côté de Kamijo, elle avait mis des chaussures à semelles compensées en cuir, néanmoins très confortables, si toutefois ils devaient se mettre à crapahuter dans toute la ville…

Pour patienter, elle s’était prise une canette de café au lait chaud dans un distributeur non loin de la boutique, et ses écouteurs visés dans ses oreilles, elle lisait un magazine de couture qu’elle venait d’acheter. Elle avait repérer quelques tenues intéressantes à l’intérieur, et elle comptait tente de les confectionner assez rapidement…
En fait, si Kamijo n’avait pas voulu aller en ville, ce jour-là, elle avait prévue de rester chez elle à découper les tissus qu’elle avait reçu récemment pour se confectionner de nouvelles chemises, et quelques robes pour la maison, puisque maintenant qu’elle travaillait avec le groupe, elle était obligée de s’habiller comme un garçon presque tout le temps…  
Mana avait même planifié de confectionner quelque chose pour Juka et les autres membres du groupe, pour leur faire une petite surprise, mais elle ne savait pas trop s’il fallait qu’elle le fasse également pour Kamijo ? Est-ce que ça lui ferait plaisir ? Ou est-ce qu’il allait mal le prendre ?

A vrai dire, elle ne savait pas trop… Depuis le temps qu’elle l’avait rencontré, elle s’était rendue compte qu’elle ne le connaissait pas du tout…
C’était une des raisons pour laquelle elle avait accepté de faire ce petit tour de shopping avec lui, elle comptait bien en profiter pour essayer de le comprendre un peu plus, afin de savoir à quoi s’attendre avec lui…

 

Spoiler:
 

_________________

Mon passe-temps favoris : Emmerder Kamijo u_u
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.mineplum.fr
Oscar Yuuji De Jarjayes
Admin
avatar


MessageSujet: Re: Shopping Musical avec le Patron...    Ven 31 Aoû - 14:32

Dans la grande demeure du vampire au boucles d'or, le jour venait de ce lever et la lumière éclaira doucement son pâle visage au trait si fin, qu'il aurait pu être une œuvre d'art en porcelaine.
Pourtant derrière ce masque, ce cachait, un être sensible qui pouvait soit être un ange soit un démon.
S'étirant doucement, il ouvrit un œil pour fixer le réveil qui affichait 10h. Ce matin il avait rendez-vous avec Mana en ville et il était en retard.
Pourtant, il ne pressa pas et ce leva lentement de son lit en fer forgé, laissant les draps en satin tomber sur le matelas, et dévoilant ainsi son corps nu.
Sans faire attention à cela, il partit en direction de son armoire pour choisir un jeans bleu, avec un t-shirt noir et une veste noir de smoking ainsi qu'une jolie ceinture. Puis il partit à la salle de bain pour prendre une douche rapide. Profitant pour ce faire quelque soins de visage avant de ce sécher les cheveux au naturel et de s'habiller.
Puis il retourna à sa chambre pour mettre quelques bijoux et une paire de bottine à petit talon noir, très chic.
Il regarda à nouveau l'heure et constatât qu'il était 10h30. Alors il appela la boutique de guitare pour leurs dire qu'il passerait faire un achat afin que ceux ci prévoit de ne pas faire de pause entre midi et 14h mais plutôt de privatiser le lieu.
Puis il envoya un message à Mana pour lui dire qu'il partait mais qu'il aurait un peu de retard.

Il sortit de la chambre et fit un détour par celle de Juka ou il attrapa en vitesse la cravate de l'uniforme du jeune homme qu'il mit dans sa poche avant de partir en voiture retrouver Mana.

En arrivant sur place, il garda la joli bagnole puis mit ces lunettes de soleil avant de sortir pour s'avancer mains dans les poches en direction de la brune. Puis a quelques pas d'elle, il lui souri franchement en lui faisant un petit signe de la main.

Kamijo: He, salut. Désolé pour l'attente, j'ai un peu profiter de mon jour de repos pour dormir et je n'ai pas mis mon réveil.

Il regarda un instant le look du brun, ce disant qu'il aurait peut-être du penser à mettre un manteau mais à vrai dire il n'y avait pas penser et sa voiture étant chauffée cela lui était passé au dessus.

Kamijo: J'ai réserver la boutique pour nous, comme sa tu pourras faire quelques essai, sa serra plus sympa pour trouver le bon model et ensuite ont ira manger. J'ai trop envi de me faire un restaurant français et j'en connais un très bon pas loin. En plus, je suis sur que tu meurt de faim

Dit-il tranquillement en posant son doigt sur le ventre de Mana d'un aire taquin avant de tournoyer pour ce mettre en route en direction de la boutique. Toujours le sourir au lèvre comme si cette journée grisaillante  était une magnifique journée et que tous deux partaient faire une virée délire entre potes.
Tenue Kamijo:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mana Satoru

avatar

Féminin Emploi/loisirs : Musique, peinture, lecture, théâtre, couture

MessageSujet: Re: Shopping Musical avec le Patron...    Ven 31 Aoû - 17:48

En recevant le message de Kamijo qui lui disait qu’il serait un peu en retard, Mana était allé se chercher un autre café car elle commençait à avoir un peu froid, de l’attendre comme ça, sans rien faire. Et si elle avait les doigts gelés par le froid, elle risquait d’être fort embêtée pour jouer de la guitare…
« C’est lui qui m’a demandé de venir à onze heures, il pourrait être à l’heure au moins… je vais tomber malade, moi, si ça continue » Pensa-t-elle.

Finalement, lorsqu’elle le vit sortir de sa voiture quelques minutes après qu’elle est finie son café, elle se sentit soulagée. En tous cas, lui il n’avait pas l’air d’avoir froid vu sa tenue !! Mana se dit qu’il était vraiment étrange en fin de compte. Il n’avait pas mis son réveil, monsieur… Alors qu’elle s’était levée tôt pour se préparer et prendre le bus pour venir en ville, si ça n’avait pas été son patron, elle lui aurait fait part de son mécontentement, mais vu que c’était lui qui décidait de tout, elle était bien obligée de se taire…

Mana : Bonjour… hum, non… ce n’est rien, j’avais pris de la lecture en attendant… C’est juste qu’il fais un peu froid dehors. Mais bon…

Et puis, elle fut un peu surprise de voir qu’il avait l’air de bonne humeur, presque guilleret, lui qui d’habitude était plutôt froid et taciturne… Elle se demandait ce qui pouvait bien le mettre dans cet état ?

Mana : Réserver toute la boutique ? Juste pour nous deux… ? Mais… ce n’est pas un peu extrême, juste pour une guitare… ?

En fait depuis qu’elle fréquentait Juka et Kamijo, elle avait souvent constaté que le blond avait tendance à avoir ce genre de comportement, et bizarrement beaucoup de monde se coupait en quatre pour lui, comme s’il était l’Empereur en personne. La guitariste n’avait pas l’habitude de ce genre de choses, et elle avait toujours un peu de mal à s’y faire… En fait, elle était plutôt du genre à vouloir passer inaperçue, alors quand elle était avec eux, souvent elle se sentait un peu mal à l’aise.

Et puis lorsqu’il lui touche le ventre comme ça, sans prévenir, même à travers son manteau et son pull, elle ne pu s’empêcher de reculer d’un pas, surprise. Décidément, entre lui et Juka, elle n’était pas au bout de ses peines. Ils avaient la même manie de tripoter tout et tout le monde !

Mana : Un restaurant Français… ? Mais… je n’avais pas prévus ça. Je n’aurai jamais assez pour payer un tel repas… Dit-elle en le suivant à l’intérieur de la boutique de musique.

_________________

Mon passe-temps favoris : Emmerder Kamijo u_u
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.mineplum.fr
Oscar Yuuji De Jarjayes
Admin
avatar


MessageSujet: Re: Shopping Musical avec le Patron...    Lun 3 Sep - 13:38

Observant le livre de Mana et son gobelet de café dans l'autre main, le vampire ne pu s'empêcher de sourire à la réponse de Mana. Il était plutôt évident qu'elle semblait avoir passé son temps à vouloir ce réchauffer plus qu'à lire. Mais au lieu de lui dire la vérité, elle semblait préférer faire comme si de rien n'était. A croire qu'oser le contrarier, lui était impossible et le pire étant qu'il ne l'avait même pas transformée.
Décidément, cette humaine, était amusante et il avait envie de la connaître un peu mieux. Aussi, décida t'il de ce montrer, gentil. Du moins pour l'heure.

Kamijo: Hum d'accord et ton livre, il parle de quoi ?

Demanda t'il par curiosité, en poussant la porte de la boutique et en y entrant comme si il ce présentait devant un publique.

Kamijo: BONJOUR LES STATES

S'écria t'il en anglais, d'un aire amusé avant d'aller prendre le patron dans ces bras pour lui faire une accolade.
Ce dernier devait avoir dans les 30 - 40 ans, et il était un peu plus petit que le chanteur. Il avait des cheveux raide, noir avec des mèches de couleurs roses, qu'il avait coiffé en volume et ces bras avaient quelques tatouages.

Le patron, lui rendit son accolade quoique semblant un peu intimidé et s'écria: Bonjour la France
en essayant de bien prononcer le français mais le résultat n'était pas très convainquant.
Ce qui eu pour but de faire rire le chanteur, tendit que le vendeur ferma la boutique au publique.

Kamijo: Je te présente, Mana, il à décider de supporter Juka en l'accompagnant à la guitare. Alors, ont a besoin de lui en trouver une bonne pour du rock, métal symphonique mais qui puisse aussi aller pour des sons plus pop, parce que le petit jeune, il aime bien mettre des touches de produit commercial dans ces compos.
Mais attention, Mana n'est pas n'importe quel minet qui s'essai à la guitare, il a le niveau et en plus il plait à Juka donc si tu t'occupe bien de lui, il ce pourrait que je te donne un cours privé de prononciation du Français.


Le patron tapa des mains en s'écriant: Alléluia, enfin le saint graal est tomber sur terre et tu sais parler aux gens toi pour les motivés.

Puis il observa un instant Mana de la tête au pied et sembla réfléchir quelques secondes avant d'invités Kamijo et Mana à prendre place dans le petit salon attenant à la boutique. Puis il partit chercher une guitare.
Le salon était rempli d'enceinte en tous genre pour faire des essai musicaux et il y avait également un distributeur à boisson et à encas dans le fond.
Tranquillement, Kamijo alla prendre une canette de soda puis il ce posa sur une des chaises hautes en croisant les jambes, d'un aire élégant mais décontracter.

Kamijo: Il d’appel, Aki, il fait pas mal de voyages au states et quelques fois il nous à accompagné pour servir d'ingénieur son. C'est un bon type et surtout un sacré professionnel dans son domaine.
Il aime quand je viens dans sa boutique parce que sa lui ramène du monde et moi je suis content quand je trouve un gas bien sur qui compter pour embellir mes projets musicaux. C'est un échange de bon procéder, tu vois.


Expliqua t'il à Mana, afin qu'elle ce sente plus à l'aise et qu'elle apprenne aussi un peu les ficelles du métier.

Kamijo: Pour le restaurant, personne n'a parler de payer alors détend toi un peu et laisse moi me chargé de ce genre de détails. Toi tu es la pour faire du bon taff avec ta guitare et pour embellir les musiques de Juka. Le reste c'est mon monde.

Dit-il en posant un bras sur son épaule et en la tirant un peu contre lui.

Kamijo: Et je vais te dire un secret, pour bien travailler il faut savoir quand s'amuser et quand être sérieux. Et aujourd'hui ont s'amuse pour que demain nous puissions travailler dans de meilleures conditions et accentuer le rendement des shows. Et puis tu vas voir, Aki va te dégoter une guitare de malade.


Sur ce il lâcha un peu Mana pour ce lever et aller regarder les micros.

Puis le patron arriva peut après avec chariot ou étaient posé quelques guitares.

Aki: Voilà, j'ai pris plusieurs modèles, ce sont les basique mais y a tous niveau son. Après ont peut rajouter les effets, lumières et faire un bon design pour le look. Mais faut que vous m'écoutiez ces sons de fou en plus elles ne sont pas encore sorties sur le marcher alors vous allez en être les effigies.


Puis il sortie une guitare de l'emballage et vient la mettre dans les mains de Mana, avant de la brancher et de la lui laisser essayer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mana Satoru

avatar

Féminin Emploi/loisirs : Musique, peinture, lecture, théâtre, couture

MessageSujet: Re: Shopping Musical avec le Patron...    Lun 3 Sep - 19:41

Mana le regarda quelques secondes, avant de jeter sa canette de café dans la poubelle qui se trouvait à côté du banc. Le blond n'avait pas l'air de craindre le froid, en fait il donnait l'impression que ça lui passait au-dessus à 20 milles kilomètres... La jeune femme se demandait bien comment il faisait, elle qui était du genre frileuse, elle avait du mal à ne pas le regarder sans sentir un frisson la parcourir.

Mana : C'est un magazine de couture auquel je suis abonné depuis quelques années en fait. Ils proposent différents modèles de vêtements à chaque fois, avec les patrons pour les réaliser. On peut aussi faire des sacs, des peluches, enfin tout ce qu'il est possible de coudre quoi... Ou de tricoter. C'est comme ça que j'ai appris à confectionner mes propres vêtements. Puisqu'il n'y a rien qui me plait vraiment dans les magasins. J'étais en train de regarder le mode d'emploi pour faire une chemise. Il y a un modèle qui me plait. Je me demandais si Juka en voudrait une aussi...


Elle lui suivit alors qu'il entrait dans la boutique en faisant tout un tas de manières, comme lui seul en avait le secret. Décidément, Kamijo aimait bien se donner en spectacle quoi qu'il fasse...
La jeune femme rangea son magasine dans son sac, et resta un peu en retrait pendant que son patron salua le vendeur du magasin de musique. A les voir faire, Mana comprit qu'ils se connaissaient depuis longtemps tous les deux. Ce qui ne l'étonna pas, puisque Kamijo avait l'air de connaitre tout le monde où qu'il aille.  

Mana observa le vendeur quelques secondes, sans rien dire, et puis lorsque Kamijo les présenta l'un à l'autre. A ce moment-là, elle s'inclina légèrement pour le saluer.  

Mana : Bonjour, enchanté. Dit-elle simplement, lorsque le vendeur la regarda de la tête aux pieds.

Et puis elle le suivit, avec Kamijo dans le petit salon de la boutique. C'était la première fois qu'elle y venait, en fait jusqu'à présent elle n'avait jamais mis les pieds ici parce que les prix étaient un peu trop élevés pour son portemonnaie, mais visiblement ce n'était pas un souci pour Mon Seigneur Kamijo, alors elle avait décidé de le laisser faire.

Une fois installée avec le blond dans le salon, elle en profita pour enlever son manteau, son écharpe et ses gants, car dans le magasin il faisait bon chaud, et elle commençait à transpirer...
Elle dépose ses affaires dans un coin, avec son sac et s'assise à une distance raisonnable de Kamijo, car elle ne savait jamais trop ce qu'il allait faire et préférait se méfier...
Ensuite elle l'écouta lui expliqué son petit arrangement avec Aki, en hochant doucement la tête.

Mana : Oui, je comprends.

Et puis sans prévenir, Kamijo passa son bras autour de ses épaules et la tira contre lui, c'était de ce genre de choses qu'elle avait voulu se préserver en restant à une distance correcte, mais visiblement rien de pouvait l'arrêter celui-là quand il avait décidé de tripoter quelqu'un...

Mana : Mh d'accord, bon alors je te fais confiance dans ce cas.  

A ce moment-là, Aki revint avec plusieurs guitares sur un chariot. A vu de nez, elles n'avaient rien de spécial, mais Mana savait pertinemment que l'aspect extérieur ne voulait absolument rien dire avec un instrument, et que le seul moyen de savoir était de le tester. Alors, à peine le vendeur avait fini de parler, qu'elle se leva pour prendre la guitare qu'il lui tendait.

La jeune femme passa la sangle au-dessus de sa tête, et regarda l'instrument dans le détail, avant de vérifier qu'elle était bien accordée, non pas qu'elle ne faisait pas confiance à Aki, mais c'était une habitude qu'elle avait pris à chaque fois qu'elle prenait une guitare en main... Une fois qu'elle eut finit son inspection, elle saisit son médiator dans la poche de son pantalon et se mit à jouer quelques accords, d'abord elle tenta une mélodie simple et plutôt calme, avant de passer à quelques bons gros rifts...

_________________

Mon passe-temps favoris : Emmerder Kamijo u_u
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.mineplum.fr
Oscar Yuuji De Jarjayes
Admin
avatar


MessageSujet: Re: Shopping Musical avec le Patron...    Mer 5 Sep - 13:22

Curieux face au magazine qu'avait le « petit » brun, le vampire lui piqua pour y jeter un coup d'œil.

Kamijo: Waouh, j'aime bien la coupe de ce manteau, il est vraiment classe. Il a un air qui se rapproche des tenues qu'on retrouve dans les films de vampire.

Il lui montra le modèle puis lui rendit son magazine en souriant.

Kamijo: Tu devrais faire une chemise pour Juka. Je pense qu'il serra content de recevoir un cadeau venant de ta part. Au fait parlant de cela, est-ce que tu as prévu d'offrir des chocolats aujourd'hui ?

Demanda d'un air curieux le vampire car à vrai dire il se posait pas mal de questions sur la relation qu'entretenait Juka avec Mana.

Une fois à l'intérieur de la boutique, le blond s'arrangea pour convaincre le vendeur de trouver une bonne guitare à Mana. Ce qui n'était pas vraiment difficile vu que Kamijo le connaissait personnellement.
Alors tandis que le brun essayait le premier modèle, il tripotait quelques micros avec l'envie de les tester.

Aki: Voilà les enceintes sont réglées, vous pouvez tester la guitare.

Dit-il à Mana avant d'aller vers Kamijo pour lui ouvrir les boites des micros et les lui montrer.

Aki: Ceux-là c'est des spécieux pour les « death voices ». Tu ne veux pas plutôt un modèle qui rend un meilleur son dans les aigu, genre un Shure ?

Kamijo: Non, j'ai décidé de mettre un peu plus d'ampleur dans mes musiques, je veux du sombre, du gothique, du vampirique et surtout, je veux m'éclater avec des changements de voix. En plus j'ai décidé d'intégrer l'anglais à mes textes. Alors ouvre-moi ceux-là.

Aki: Ho mais tu ne t’arrêtes jamais....tu n'as pas peur des défis. L'anglais...c'est une autre façon de chanter ça. Tu n'as pas peur de gérer ce changement ?

Le chanteur secoua la tête négativement tandis qu'il observait Mana faire avec sa guitare.

Kamijo: Quand je reste dans mes habitudes, je m'ennuie alors l'innovation ça me fascine. Et puis la chanson c'est comme le temps, pour durer il faut qu'elle change. Regarde-le, avec sa guitare. Tu crois qu'il y connait quelque chose en effet de mode ou en commercial ? Pff rien, il bosse à l'instinct avec ses tripes et son cœur. Ecoutes ce qu'il joue et regarde-le. Il ira loin, parce qu'il innove.


Le vendeur acquiesça de la tête puis il écouta un peu Mana jouer.

Aki: je suppose que tu vas encore dévaliser mon magasin.


Kamijo: Peut-être. Mana, tu penses quoi de cette guitare ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mana Satoru

avatar

Féminin Emploi/loisirs : Musique, peinture, lecture, théâtre, couture

MessageSujet: Re: Shopping Musical avec le Patron...    Mer 5 Sep - 16:24

Mana jeta un œil au manteau que Kamijo lui montrait dans le magazine, elle n'avait pas eu le temps de le ranger dans son sac qu'il lui avait déjà piqué et le feuilletait !

- Ah oui, j'aime bien aussi ce modèle, mais le tissu des manteaux est un peu dur à travailler, et je n'ai pas encore la machine à coudre pour... Mais mes parents vont me l'offrir pour mon anniversaire. Alors, si tu veux, je pourrais t'en faire un comme ça.

Et puis lorsqu'il lui dit que Juka serait sûrement content s'il elle lui offrait une chemise, la jeune femme hocha la tête.

- Mh, d'accord, dans ce cas je vais lui en faire une aussi. Si ça peut lui faire plaisir...


Mais lorsque Kamijo lui parla de chocolat, Mana le regarda un peu surprise... De quoi est-ce qu'il voulait parler ?

- Des chocolats ? Mais... Pourquoi faire... ?

En effet, la jeune femme n'avait pas vraiment fait le lien entre la date du jour et la St Valentin. Comme elle s'en fichait pas mal d'avoir un petit copain, ce genre de pratique ne l'intéressait aucunement.
En fait, depuis qu'elle avait été en âge de comprendre toutes ces choses-là, Mana avait toujours trouvé ça un peu stupide... Pourquoi est-ce que toutes ses gourdes attendaient le jour de la St Valentin pour aller avouer leurs sentiments à un garçon ?? Et en plus après elles devaient encore attendre un mois entier pour avoir la réponse du gars.

-"Ridicule, vraiment..." Pensa-t-elle avant d'entrer dans la boutique à la suite de son patron.

Enfin, pendant qu'elle essayait la guitare qu'Aki lui avait donnée, elle vit que Kamijo et le vendeur discutaient ensemble du côté des micros. Elle ne savait pas bien de quoi ils parlaient, mais sûrement de chant, quoi d'autre sinon ?

Mais bien vite, elle ne leur accorda plus aucune espèce d'attention... en fait lorsqu'elle avait une guitare entre les mains, Mana entrait dans son petit monde, "sa bulle" comme le disait son père parfois. Plus rien n'avait d'importance... Il n’y avait qu'elle, son instrument, et la musique. La guitare était son seul amour, en fait... Peut-être que si elle avait pu lui donner du chocolat, elle l'aurait fait en fin de compte ?

Alors qu'elle essayait différent types de mélodies, des réglages, avec les pédales ou les amplis, la jeune femme avait complètement oublié la présence des deux hommes dans la pièce... Et lorsque Kamijo lui adressa à nouveau la parole, la brune mit quelques secondes avant de réagir...

- Hein ? De quoi ?

Elle releva la tête, fixa Kamijo et Aki à tour de rôle, avant de rougir de s'être laissé emporter de cette façon, alors que ce n'était pas sa guitare... Du moins, pas encore...

- Hum, la guitare... ? Ah oui... elle est bien, elle me plait hum...

_________________

Mon passe-temps favoris : Emmerder Kamijo u_u
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.mineplum.fr
Oscar Yuuji De Jarjayes
Admin
avatar


MessageSujet: Re: Shopping Musical avec le Patron...    Jeu 6 Sep - 14:41

Kamijo: Ça marche, merci pour la proposition, c'est gentil.

Dit-il tranquillement avant de faire un bisou sur la joue de Mana.

Kamijo: Et bien nous somme le 14 février donc c'est la St Valentin. Ne me dit pas que tu n'y pense pas ?
Et puis c'est comme Noël, c'est une tradition. Un peu commerciale certes mais amusante et ça permet de goûter des chocolats aux arômes variés. Moi j'aime bien, mais Il faut avouer, que je suis gourmand.


En disant cela, Il se demandait, si cette année il allait en recevoir de personnes qu’il connaissait.
Car bien sûr chaque année, il y avait ceux des fans ou des personnes avec qui il travaillait mais cela n'avait pas la même valeur.
L'an passé, Juka lui en avait offert à la « white day » sous prétexte qu'il était un garçon.
Alors, le vampire, se demandait s’il ne devrait pas lui en offrir en retour cette année. Et si oui devait-il le faire lors de la Saint Valentin, bien qu'il ne se considérait pas comme une fille, ou lors du « white day » ? A cette question, il se sentit un peu ennuyé car si il le faisait à la white day, cela serait facile mais le faire à la St Valentin, reviendrait à entamer le dialogue avec l'argenté, sur un sujet dont tous deux n'avaient jamais discutés.
Le jeune homme, l'avait toujours considérer comme un homme et n'avait jamais fait mention de sa particularité alors le sang pur, se demandait si il avait remarqué ou non ? Et si oui, n'était-il pas finalement hétéro et donc par déduction, n'était -il pas gentiment mais surement entraine de tomber amoureux de Mana sans s'en rendre compte ?
Toutes ces questions le hantait mais il ne pouvait en parler à personne alors il essayait de faire comme si de rien n'était. Mais quelque fois, cela lui devenait un peu difficile car plus le temps passait et plus il s'attachait à Hiroki d'une façon qu'il ne devait pas.

Une fois dans la boutique, il parla un peu avec Aki puis, une fois que Mana eut enfin essayé sa guitare, le vampire la fixa.

Kamijo: Hum...non pas cette guitare. Il faut en essayer une autre car je ne vois pas le déclic que j'attends.

Aki: Mais, je croyais que votre guitariste l'aimait bien

Kamijo: Aimer bien, ce n'est pas suffisant. Et puis elle manque de punch. Je veux un son plus puissant, une bête, quelque chose de léger mais qui détonne.

Le vendeur soupira longuement avant d'en prendre une autre pour que Mana puisse l’essayer.

Kamijo de son côté brancha un micro et fit quelques échauffements vocaux. Lorsqu'il senti que sa voix était chaude, il regarda Mana fixement.

Kamijo: Allé, départ Monophobia. ....1...2...3

Dit-il en tapotant sur la table pour donner le rythme afin que Mana puisse commencer sa partie musicale.
Sur le moment, il regrettait de ne pas avoir une batterie sous la main, juste pour avoir un bon tempo. Car travailler du vocal à la guitare électrique n'était pas toujours simple surtout pour du j-rock.

Le vendeur les regarda avec des grands yeux, ce disant que décidément, Kamijo ne faisait pas semblant avec la musique. Plus les années passaient et plus il lui semblait être exigeant avec ses musiciens.
Mana allait très certainement en baver vu qu'il semblait spécialement l'intéresser. Alors afin de faciliter les choses au deux musiciens, il sortit aussi les autres guitares pour les faire essayer une à une à Mana.
Dans ce lot, il devrait sans doute trouver la guitare t'en attendue et si ce n'était pas le cas alors Kamijo devrait la faire faire par un luthier.

De son côté, Kamijo profita de ce moment pour faire travailler son répertoire musical à Mana en le poussant un peu dans ses retranchements car quelque fois, il changeait exprès l'intonation ou la hauteur de sa voie, pour voir comment il parvenait à s'adapter avec les diverses guitares et quelle technique il utilisait pour le faire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mana Satoru

avatar

Féminin Emploi/loisirs : Musique, peinture, lecture, théâtre, couture

MessageSujet: Re: Shopping Musical avec le Patron...    Jeu 6 Sep - 23:22

Mana avait préféré ne pas continuer le débat sur la St Valentin, sinon elle sentait qu'elle allait de fâcher. De plus, elle ne comprenait même pas pourquoi Kamijo lui parlait de ça soudainement, même si elle avait prévu d'offrir des chocolats à quelqu'un, elle ne voyait pas en quoi ça le regardait... A moins qu'il était persuadé que c'était à lui qu'elle allait en offrir, mais elle ne voyait vraiment pas qu'est-ce qui aurait bien pu lui faire penser une chose pareille ! Sauf si c'était un moyen détourné de lui dire autre chose ?  Non, c'était impossible, puisqu'il était plus ou moins avec Juka... Et puis de toute façon Mana n'était pas intéressé par ce genre de combine...

Alors, avant de commencer à bidouiller la guitare qu'Aki lui tendait, elle secoua la tête doucement pour faire comprendre au blond que la discussion sur le sujet était close. En espèrent qu'il ne recommencerait pas à lui en parler quand ils auraient terminés ici...  surtout qu'il l'avait ouvertement invitée au restaurant tout à l'heure....  
Décidément ! Tout cela était bien compliqué.

Lorsque Kamijo ordonna à Aki de changer de guitare, Mana haussa les épaules doucement et lui adressa un petit sourire pour le rassurer. Elle se doutait bien qu'elle n'allait pas tomber sur LA guitare du premier coup, et puis il y avait les exigences de Monseigneur Kamijo... Et ça, ce n'était pas facile à gérer...  

Alors qu'elle venait de passer la sangle de la guitare au-dessus de sa tête, et procéder à quelques réglages que Kamijo lui demanda de jouer la partition de "Monophobia". Heureusement pour elle, la jeune femme l'avait mémorisé à la perfection, sinon elle n'aurait pas donné cher de sa peau...
Heureusement, ce n'était pas le morceau le plus compliqué qu'elle avait écrit. Mais, il alternait des passages très rapides, bien bourrins, à des passages beaucoup plus calmes, et pour passer de l'un à l'autre, Mana devait soit tirer sur la tige de vibrato, soit baissé le volume suivant les effets qu'elle avait donné à la chanson, et puis elle devait ensuite enchainer sur la suite, assez rapidement, ce qui ne lui posa pas vraiment de problème en fait.

La jeune femme était à nouveau entrée dans son petit monde de musique, et la seule chose qu'elle avait laissé y entrer était la voix de Kamijo, qu'elle suivait d'une mélodie à l'autre... Mais au bout de quelques minutes elle s'arrêta de jouer et rendit la guitare à Aki.  

Mana : Mh... Il y a quelque chose qui ne me convient pas avec celle-là, elle est très bien, mais pas pour moi. Je peux avoir celle-ci plutôt ? S'il vous plait... ?  Interrogea-t-elle en désignant une autre guitare sur le chariot...  

En fait elle espérait que celle-là serait la bonne parce qu’elle lui plaisait beaucoup esthétiquement parlant, et que c'était la dernière du lot que Aki avait apporté...

Une fois que le vendeur lui remit l'instrument entre les mains, elle passa à nouveau la sangle au dessus de sa tête, et se mise à tripoter les réglages pendant quelques secondes, avant d'essayer à nouveau plusieurs morceaux qu'elle avait composé avec le groupe sans attendre que Kamijo ne dise quoi que ce soit. Et puis après quelques minutes de grattage intensif, elle reposa son médiator, sans lâcher la guitare. En fait, elle s'y agrippait tout d'un coup, comme si elle avait peur qu'on le lui reprenne.

La jeune femme était sûre de son choix, c'était celle guitare qu'elle voulait, et pas une autre. Alors elle releva la tête vers Kamijo et le fixa quelques secondes.

Mana : C'est celle-là que je veux. Elle me plait. Elle me plait vraiment !

_________________

Mon passe-temps favoris : Emmerder Kamijo u_u
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.mineplum.fr
Oscar Yuuji De Jarjayes
Admin
avatar


MessageSujet: Re: Shopping Musical avec le Patron...    Mar 11 Sep - 9:38

Le chanteur fut ravi de voir que Mana semblait pouvoir le suivre dans ses excentricités musicales. Visiblement, le guitariste avait bien enregistré ses compositions et c’était une bonne chose. Et puis, étrangement, tous deux avaient fait un duo plutôt intéressant, comme s’ils s'étaient compris sans se parler durant ce court intervalle.

Ce qui plongea le vendeur dans un état de rêverie ou il mit quelques secondes à se sortir, lorsque le morceau prit fin et que Mana lui demanda une autre guitare. Mais il acquiesça de la tête et lui tendis donc la dernière guitare.
Puis voulu l'aider à faire les réglages mais la main de Kamijo l'en dissuada.

Kamijo: Laisse le faire, il a besoin de se l'approprier et de la découvrir. C'est un peu comme découvrir le corps de son partenaire, c'est un moment intime.

Aki rougit vivement puis acquiesça de la tête. Il ne pouvait pas contrarier le chanteur.

Puis les deux hommes écoutèrent l'interprétation de Mana. Kamijo s'amusant à commenter chaque morceau ou Mana changeait les accords, comme si il parlait de préliminaires.
Ce qui rendit le pauvre vendeur toute chose et le pire étant qu'il ne pouvait pas se satisfaire et n'osait absolument pas en dire mot.
Ce dont, Kamijo s'amusait à outrance.
Puis une fois que Mana eut terminé, il sourit à son guitariste.

Kamijo: Voilà, Aki, c'est ça que de tomber amoureux. Tu vois ce qu'il te reste à faire avec les femmes.

Lança-t-il en lui donnant une petite tape sur le dos pour le taquiner avant de se lever et de partir vers le comptoir.

Kamijo: On embarque la guitare et je prends aussi le micro.

Le vendeur acquiesça plus rouge que jamais, puis il donna la fourre à Mana, voyant qu'il ne voulait plus lâcher son bien. Puis il alla encaisser Kamijo.

Kamijo: Bon on y va Mana ? On doit se faire ce restaurant et puis je suis mort de faim. J'ai le ventre qui gargouille, moi.

Dit-il en posant sa main sur son ventre qui effectivement, ce manifestait.

Puis une fois dehors de la boutique, il alla ouvrir sa voiture pour y déposer leurs achats et il en profita pour prendre un manteau dans son coffre.

Kamijo: Bon maintenant on est officiellement en sortie entre amis. On va pouvoir se détendre un peu.

En disant cela, il posa son bras autour des épaules de Mana, le serrant contre lui.

Kamijo: Tu as déjà mangé un fraisier à la française ? Et je prendrais bien un filet mignon aux morilles en entrée. Avec des légumes de saisons et des frites maisons. Le tout accompagné d'un excellent vin rouge. Et toi, tu as une idée ?

Dit-il impatient de se rendre au restaurant pour manger. Mais aussi pour discuter un peu avec Mans en dehors du travail. Car il avait décidé de faire de cette journée un moyen d'apprendre une autre façon de communiquer. Et puis si Mana était entré dans la vie de Juka, il n'y avait pas de raison qu'il n'entre pas dans la sienne.
A vrai dire, le chanteur était curieux à son encontre surtout depuis qu'il lui avait effacé la mémoire. Car si le brun ne se rappelait de rien, ce n'était pas son cas et cette nuit l'avait marqué.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mana Satoru

avatar

Féminin Emploi/loisirs : Musique, peinture, lecture, théâtre, couture

MessageSujet: Re: Shopping Musical avec le Patron...    Jeu 13 Sep - 23:59

Une fois que Kamijo eut payé la guitare et le micro, Mana accepta enfin de la lâcher pour la ranger dans son étuis, en faisant bien attention qu’elle soit bien attachée. Puis, elle remercia encore une fois Aki pour son aide avant de lui dire au revoir et de quitter la boutique avec son patron.

Arrivée à la voiture, la jeune femme déposa l’étui dans le coffre et le cala dans un coin, en espérant que ça ne bouge pas trop, pour ne pas l’abîmer. Peut-être qu’elle avait l’air un peu ridicule à prendre toutes ces précautions, mais elle avait toujours été très soigneuse avec ses affaires, et encore plus avec ses guitares. Et puis, celle-ci, elle allait en prendre vraiment soin, car c’était Kamijo qui venait de la payer !
Depuis le temps qu’elle le connaissait, c’était la première fois qu’il lui offrait quelque chose.

Tout d’un coup, elle se souvint qu’ils étaient le 14 février, et les questions de Kamijo lui revinrent à l’esprit… Est-ce qu’il avait fait exprès de lui donner RDV ce jour-là ? En plus il y avait cette histoire de restaurant… La jeune femme trouvait tout cela de plus en plus louche. Connaissant Kamijo, elle préférait se méfier… Surtout que d’habitude, Juka était toujours là pour la sauver des lubies du blond, mais cette fois, elle était seule avec lui, et elle devrait se débrouiller.

Alors qu’elle était encore plongée dans ses pensées, Kamijo posa son bras atour de ses épaules et la tira contre lui, soudainement. Mana ne pût s’empêcher de rougir vivement. Que Juka passe son temps à la tripatouiller et la serrer contre lui, elle s’y était faite, mais que Kamijo s’y mette, elle n’était pas encore tout à fait prête. De plus, la guitariste ne s’attendait vraiment pas à ce qu’il la considère comme une « amie ». Décidément, cette journée n’avait pas finie de la surprendre.

- Hum, un fraisier… hum, non, jamais. Enfin ça m’est arrivé d’acheter des desserts à la fraise au combini, mais je pense que c’était assez loin d’un « fraisier à la française ». Mais j’imagine que ce doit être très bon… Répondit-elle sans oser tourner la tête vers lui, tellement son visage était proche du sien.  

Et sans la lâcher, Kamijo commença à marcher pour se rendre au restaurant…  

- Non, non. Je n’ai pas d’idée, je ne sais pas trop ce qu’il va y avoir au menu dans ce restaurant. Et je ne suis jamais allée dans ce genre d’endroit, c’est un peu au-dessus de mes moyens. Mais je verrais bien quand on y serra… Hum, mais pour le vin rouge je vais passer mon tour. Tu sais que je ne bois jamais d’alcool.

Elle continua de marcher à ses côtés en se demandant s'il allait se décider de la lâcher, et la laisser marcher toute seule, car elle commençait à être vraiment gênée, d'autant plus que les gens qu'ils croisaient n'arrêtaient pas de les regarder bizarrement. Déjà que ce n'était pas très bien vu qu'un couple se tienne par la main dans la rue, mais là... Vu de l'extérieur, ils avaient l'air de deux hommes qui se collaient l'un à l'autre pour déambuler dans la rue.

Mana baissa un peu les yeux, les joues et les oreilles rouges comme des petites tomates. Si son père la voyait, il lui passerait un sacré savon ! Rien que d'y penser, la jeune femme en avait des sueurs froides. Combien de fois elle l'avait entendu se mettre dans tous ses états lorsqu'il avait attrapé sa sœur entrain de se bécoter avec un petit copain ? Alors, là ! S'il la voyait avec Kamijo... qui était plus vieux qu'elle pour commencer, et son paternel ne manquerait pas souligner la particularité de sa couleur de cheveux, et d'en faire tout un cirque !

Puis, finalement, à son grand soulagement, la jeune femme constata qu'ils étaient arrivés assez rapidement au restaurant. Et comme elle s'y était attendu, c'était un établissement très chic, étoilé qui plus est... Et elle n'était pas vraiment sûre d'être assez bien habillée pour ce genre d'endroit...

_________________

Mon passe-temps favoris : Emmerder Kamijo u_u
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.mineplum.fr
Oscar Yuuji De Jarjayes
Admin
avatar


MessageSujet: Re: Shopping Musical avec le Patron...    Lun 24 Sep - 9:04

Tout en marchant dans la rue au côté de Mana, le blond se posait des questions.
Notamment comment était-il possible que le brun puisse rougir ainsi à son contact alors qu'il lui semblait être un monstre quelques temps auparavant.
Est-ce-que Mana avait réellement peur de lui ou est-ce qu'il avait peur de ses propres sentiments ?

Il fallait dire qu'en l'observant, Kamijo avait bien compris qu'il semblait manquer de confiance en lui et être perdu et incapable de se lier à autrui. Comme si le fait d'accorder sa confiance allait le briser. Et le fait de devoir parler avec des gens, le rendre malade. Pourtant, Mana allait devoir sortir de sa torpeur s’il voulait continuer dans ce métier. Autrement, il ne ferait pas longtemps avant d'être dévorer par les rapaces du métier.
De ce fait, le chanteur avait envie de le dévergonder un peu et de lui apprendre les plaisirs de la vie que tous en chacun devraient pouvoir s'octroyer de temps en temps.

Kamijo: Je vois et bien un fraisier ce n'est pas comparable. Vois-tu le ciel et ces gros nuages blancs ?


Demanda-t-il en lui montrant à l'aide de sa main.

Kamijo: et bien maintenant, fermes les yeux et imagines toi, assis sur ces nuages, flottant dans les airs, le vent caressant tes longs cheveux soyeux et effleurant ton visage.

En disant cela, il souffla quelque peu sur la joue de Mana.

Kamijo: maintenant, une odeur, sucrée de fraise vient envahir tes narines, tandis qu'en arrière tu remarques une petite pointe de vanille et de crème. Comme si un arc en ciel, venait traverser ton nuage. Et réchauffer ton corps meurtri par la vie et lui offrir une chaleur réconfortante et l'envie de se libérer. L'envie de ressentir tout ce qui lui était interdit jusqu'alors et qu'il réclamait depuis tant d'années sans le savoir.
Puis tu sentirais, ton ventre gargouiller de faim mais aussi d'envie. Comme un appel au secours. Un appel à la délivrance.


Doucement, il se plaça derrière le guitariste, puis il passa une de ses mains, le long du ventre de Mana, le caressant doucement sous ses vêtements mais sans aller trop loin.

Kamijo: De là, la chaleur qui envahi le bas de ton corps, remonterais le long de ton tronc, jusqu’à passé dans ta gorge puis venir imbiber ta langue et tes lèvres. Ce petit gout prendrait entièrement possession de toi. Jusqu'à devenir obsessionnel et à te faire trembler de désir.
Alors, doucement, tu arracherais un bout de nuage et viendrais le dévorer comme si ta vie en dépendait.


Il remonta lentement mais surement sa main le long du corps de Mana, évitant les zones trop érogènes, pour venir poser, son doigt sur les lèvres du guitariste.

Kamijo: là le gout léger et aérer de cette crème de nuage dévorerait tes papilles gustatives. Puis, il te viendrait à l'esprit que le gout de la fraise fraichement cueillit et murie au soleil du sud, te manquerait terriblement pour finir d'enivrer tes sens. Tu la réclamerais donc. Laissant ton corps s'allonger tout entier sur ce nuage en attendant que la pluie s’abatte en des milliers de fraises. Plus onctueuses et juteuses les unes des autres. Jusqu'à t'offrir l'extase gustative suprême.

Il joua un peu avec ces lèvres puis laissa ses doigts glisser dans ses cheveux et derrière sa tête, pour le tirer tout contre son torse.

Kamijo: Maintenant ouvre tes yeux et dit-moi si ce fraisier ne te fait pas rêver ?

Lui demanda-t-il en le fixant dans les yeux avant de le tirer encore plus contre lui, tandis qu'il reculait pour aller ouvrir la porte du restaurant devant lequel ils étaient arrivés.
Puis doucement, il le fit entrer dans le lieu sans lui laisser le temps de dire non.

Kamijo: Nous voudrions une table pour deux, tranquille, avec vue sur la mer.

Lança-t-il au serveur avant que celui-ci ne les guide à l'étage et ne les installe face à la mer.
Puis le chanteur, recula doucement la chaise de Mana, pour l'invité à s'assoir.

Kamijo: Nous aimerions la carte, une bouteille de bordeaux et une bouteille d'eau française, Evian.


Le serveur s'inclina puis partit, pour leurs amener tout cela.

Kamijo: Regarde la vitrine là-bas, il y a des fraisiers. Nous pourrons en prendre en dessert. Et je veux que tu gardes en toi chaque sentiment que tu ressentiras de cette soirée. Puis, tu me le raconteras en chanson. Je veux pouvoir lire en toi, en ton âme et ton cœur, au travers des notes que tu joueras sur ta guitare.
Parce que j'ai besoin de connaître le vrai Mana qui se cache en toi et pas simplement une apparence publique. Celle-ci est bonne pour les fans et le staff mais pas entre nous. Parce que nous devons apprendre à nous libérer pour être dans l'émotion musicale si on veut que ça soit concordant. Et puis, on a passé le stade de simple collègue, non ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mana Satoru

avatar

Féminin Emploi/loisirs : Musique, peinture, lecture, théâtre, couture

MessageSujet: Re: Shopping Musical avec le Patron...    Mer 3 Oct - 23:17

Pendant le trajet qui conduisait au restaurant, Mana avait tenté plusieurs fois de s’écarter un peu de son patron, mais ce dernier le tenait fermement contre lui. Maintenant qu’il la serrait comme ça, elle comprenait mieux pourquoi il n’avait pas mis de manteau avant… son corps dégageait une chaleur assez impressionnante. La jeune femme ne l’avait jamais remarqué, en fait elle n’avait jamais été assez près de lui jusqu’à maintenant… Cette fois-ci, il la tenait si près qu’elle pouvait sentir son parfum à plein nez, et à chaque mouvement qu’il faisait un nouvel effluve venait lui chatouiller les narines… mais la jeune femme ne pouvait pas nier qu’il sentait bon.
Si elle avait réussis à s’accommoder des familiarités de Juka, depuis le temps qu’ils se connaissaient, mais venant de Kamijo… C’était pour le moins inhabituel… Lui qui était si distant d’ordinaire. La jeune femme se demandait qu’est-ce qui avait pu provoquer un tel changement ?

Lorsque Kamijo lui montra les nuages dans le ciel, Mana leva un peu la tête pour regarder, et puis alors qu’elle avait à peine fermé les yeux, elle sentit le souffle du blond sur sa joue. Bien sûr, elle ne s’y attendait pas, alors elle sursauta légèrement. Ensuite, lorsqu’il se mit à lui parler du fraisier, en ces termes-là, Mana commença à se demander si c’était vraiment d’un gâteau qu’il était en train de lui parler ? Et même s’il n’avait rien dit de déplacé, la jeune femme ne pouvait s’empêcher de rougir à nouveau.
Alors qu’elle tentait de dissimuler son trouble de mieux qu’elle pouvait, son patron décida d’en remettre une couche en venant se coller dans son dos et en glissant sournoisement sa main sous son manteau et son pull pour lui caresser le ventre.
Une fois de plus, Mana tenta de se soustraire de son étreinte mais il n’avait pas l’air décidé à la laisser s’échapper. La guitariste était d’ailleurs interloquée par la force avec laquelle il arrivait à la tenir, sans pour autant lui faire mal ou la brusquer, alors qu’il n’avait pas l’air si musclé que ça. Et puis il y avait cette chaleur qu’il dégageait, et son parfum. Tout cela réunit avait fini par faire capituler Mana, et maintenant elle ne cherchait plus à s’éloigner de lui et se contentait de l’écouter parler.
Et plus il le faisait plus la jeune femme avait du mal à cacher son trouble. Bien sûr, au début elle s’était dit qu’il exagérait avec son histoire de fraisier, que ce n’était qu’un gâteau et que ce n’était pas la peine d’en faire une telle histoire… Mais la brune avait rapidement fait le lien avec une toute autre chose que la dégustation d’un dessert. Elle avait beau être encore vierge et n’avoir aucune espèce d’expérience avec les hommes, elle n’était pas dupe non plus et comprenait parfaitement ce genre d’allusion…

Alors, lorsque Kamijo posa son doigt sur ses lèvres avant de l’attirer contre lui, elle ne pût s’empêcher de soupirer doucement… Qu’est-ce qu’il lui prenait de faire ça ? Qu’est-ce qu’il attendait d’elle au juste ? Elle savait bien qu’il était du genre frivole et qu’en plus d’avoir une relation plus que douteuse avec Juka, le blond avait souvent des aventures à droite à gauche. Est-ce que tout cela ne lui suffisait-il pas ? N’en avait-il pas assez, qu’il fallait qu’il joue au séducteur avec elle ? D’autant plus qu’elle lui avait souvent dit et répété qu’elle n’était pas intéressée par ce genre de rapport… qu’est-ce qu’il cherchait réellement à savoir ? S’il voulait apprendre à la connaitre comme il le prétendait, est-ce qu’il n’y avait pas d’autre moyen de le faire ? Plutôt que de lui faire subir de genre de choses ?

Lorsqu’il daigna enfin la lâcher pour entrer dans le restaurant. Mana mit quelques secondes à reprendre ses esprits et à le suivre. Il ne lui avait pas laissé le temps de dire quoi que ce soit. Une fois à l’intérieur, Kamijo agit comme il avait l’habitude de la faire. Il donnait l’impression que le restaurant lui appartenait et que tout le monde était à son service. Quand elle le voyait agir de cette façon, Mana avait l’impression de voir un petit prince donner ses ordres à son personnel. Ce qui mettait la jeune femme un peu mal à l’aise, parfois.

Elle le suivit malgré tout jusqu’à la table indiquée par le serveur et s’assise après que Kamijo ait tiré sa chaise. Elle prit la carte que le serveur lui tendait, en le remerciant avec un petit sourire et puis une fois que ce dernier se fut éloigné, elle leva les yeux vers son patron pour lui répondre

- Et pourquoi est-ce que tu tiens tant que ça à savoir tout ça sur moi ? Tout d’un coup. Ça fait bientôt un an qu’on se connait, jusqu’à maintenant tu m’adressais à peine la parole. Et tout d’un coup tu veux tout savoir sur moi… ? Excuses moi, mais je trouve ça louche.

_________________

Mon passe-temps favoris : Emmerder Kamijo u_u
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.mineplum.fr
Oscar Yuuji De Jarjayes
Admin
avatar


MessageSujet: Re: Shopping Musical avec le Patron...    Ven 5 Oct - 10:27

Durant le trajet, le vampire c'était amusé à provoquer le guitariste pour voir jusqu'où ce dernier était capable d'aller et comment il réagirait.
Ce qui l'avait plutôt étonné fut qu'il ne dise rien et qu'il se laissait faire, presque comme si finalement, il se trouvait envouté par la moindre parole prononcée.
Est-ce que cela signifiait que Mana avait une réelle attirance envers lui ?
Cette question il ne se la posa pas très longtemps car l'accélération qu'il avait décelée dans les battements de son cœur, le confirmait. Pourtant, il n'avait jamais remarqué un tel changement d'attitude chez lui avec Juka.
Alors ce pourrait-il qu'il se soit trompé et que les sentiments de son protégé ne soit pas réciproques ?
A vrai dire, il y avait de forte chances, ce qui signifiait donc que le brun le désirait, lui.

Si Kamijo était habitué à ce genre de choses et qu'il en profitait souvent, cette fois-ci, il décida de ne pas aller trop loin et poursuivit son chemin au restaurant afin de faire redescendre la température. Car oui, ce petit jeu, l'avait mis en appétit mais il n'avait pas décidé quel plat manger.
Le problème étant que si il agissait comme il avait l'habitude de le faire, il serait contraint d'effacer une nouvelle fois la mémoire de Mana ou alors il lui faudrait expliquer en long, en large et en travers qu'il n'était pas homme à s'attacher. Du moins voulait-il se persuader à le croire, car de cette façon, peut-être qu'il ne souffrirait plus au point de trouver la mort fascinante.

Pourtant en réalité, il se trouvait devant un dilemme car le jeune guitariste, lui plaisait et pire encore, il commençait à avoir envie de lui laisser une place pour entrer dans sa vie. Et de ce fait, s’il le faisait, il ne pourrait pas le considérer simplement comme un jouet que l'on prend et que l'on jette quand il ne nous intéresse plus.

Alors, tandis que Mana lui posait des questions, il l'observait attentivement, le dévorant presque du regard comme si il s'agissait d'une sucrerie qu'il désirait ardemment.
Puis il se racla la gorge, reprenant une posture droite et laissant ses bras posés sur la table de façon décontracté, tandis qu'il jouait de ces petits doigts avec le cercle d'argent qui servait à tenir la serviette. Un peu comme si cela allait lui apporter une réponse tombée du ciel. Mais ce ne fut pas le cas et les questions de Mana, se révélaient pertinentes. Ce qui prouvait bien qu'il était conscient de ce qui se tramait entre eux et que quelque part, il le désirait aussi.

Kamijo: Si je te réponds que c'est parce que ça m'excite ta relation avec Juka, serras-tu choqué ? Lança-t-il comme pour attiser le feu, au risque de se brûler les ailes.


Avant d'avancer son pied sous la table, pour saisir la chaise de Mana et la tirer un peu plus vers lui.

Kamijo: Je pourrais aussi te dire que je suis intéressé puisque le fait que la carrière de Juka décolle, m'arrange. Mais en réalité il ne s'agit pas que de ça.

Tandis que le guitariste, se trouvait de nouveau à quelques millimètres de lui, il glissa sa main sur son visage pour y retirer quelques mèches de cheveux, tout en plongeant son regard azure dans le sien.

Kamijo: Je n'aime pas m'attacher aux gens. Surtout si ceux-ci ne font qu'une brève apparition dans ma vie. Ce qui en général est le cas. Du moins dans mon métier, alors je me contente de rester sur le chemin du professionnalisme. Ce que j'ai fait avec toi également. Seulement, ce fut sans compter sur Hiroki, qui ne fait que de parler de toi dès que nous sommes à la maison. Au début, je ne l'écoutais pas vraiment, pensant que c'était une lubie qui lui passerait. Mais il a persisté, alors ça m’a énervé. Et puis finalement, cela m’a intrigué. Comment pouvait-il perdre la tête pour un simple guitariste qu'il connaissait à peine alors que les autres membres du groupe, ne l'avaient pas marqué à ce point ?

Il marqua une petite pause, hésitant avant de continuer son récit, passant sa langue sur ses lèvres, qui lui semblaient un peu sèches.

Kamijo: Je me suis renseigné sur toi, mais cela n'est pas très intéressant, car ça ne m'a pas permis de savoir qui se cache derrière le masque que tu portes en publique. Alors, j'ai voulu te faire sortir. J'ai voulu te tester aujourd'hui pour voir quel genre de personne tu es vraiment. Et je dois avouer, que ce petit aparté au magasin de musique m'a mis en appétit. Je pensais trouver une personne renfermée et dépressive, mais au lieu de cela je m'aperçois que tu as une sensibilité extrême pour ce qui t'entoure et, qu'au lieu d'extériorisé ce que tu ressens, tu le retranscris dans ta musique. Et ça me plait, parce que cette façon de procéder, me parle.

Lentement, il glissa sa main le long de la joue de Mana, qu'il n'avait toujours pas lâché et vint jouer avec son majeur sur les lèvres de Mana.

Kamijo: Ensuite quand, nous sommes sortis pour marcher, et que je me suis amusé à te provoquer, tu m'as laissé faire. Et pourtant, je sens l'envie et la peur se mélanger harmonieusement dans ton corps. Malgré cela, tu n'as pas fui, tu es resté en me tenant tête, à ta façon. Alors que tu savais que j'aurais pu choisir de te posséder à chaque instant sans que tu ne puisses parvenir à y résister. Mais tu as tenu parce que tu voulais savoir pourquoi ? Donc c'est que quelque part, toi aussi, tu cherches à découvrir qui je suis et à comprendre les sentiments qui viennent chambouler ta vie en cet instant.


Sensuellement, il abaissa doucement la lèvre inférieure de Mana, pour venir caresser l'intérieur de celle-ci avec son doigt. Jouant un peu avec sa salive, pour venir humidifier l'ensemble de cette petite bouche qui lui donnait un air de poupée de porcelaine.

Kamijo: J'aime te sentir mien, mais je n'aime pas sentir que je puisse t'appartenir. Tu me troubles de par tes réactions. Et je ne peux pas me contenter de te séduire pour t'amener dans mon lit. Parce que si je le faisais, je perdrais un grand musicien et plus encore, une personne qui me fascine. Et Dieu sait que cela est rare qu'une telle chose se produise.

Voyant arriver le serveur du coin de l'œil, il lui fit signe de sa main libre de poser ce qu'il amenait sur la table et de revenir plus tard. Puis lorsque ce fut fait et qu'il se retrouva seul avec Mana, il l'attrapa par la nuque fermement mais sans violence et la fit basculée contre son torse, sa chemise s'était entre-ouverte et laissait deviner sa musculature et l'emplacement de ses tétons, avant de se pencher légèrement sur elle pour prendre possession de ses lèvres.

Son baiser était sensuel et fougueux, témoignant de l'envie insatiable qui l'habitait en cet instant. Mais chacun de ses mouvements étaient parfaitement maitrisés et à aucun moment, il ne le lui laissa entrevoir qu'il pouvait être un vampire.
Puis lentement il s'arrêta, laissant le soin à Mana de reprendre son souffle et ses esprits s’il en ressentait le besoin.

Kamijo: Je ne te ramènerais pas dans mon lit ce soir. Et je ne sais pas comment cette soirée va se terminer. D'ailleurs, je ne suis pas vraiment sûr de savoir ce que je fais en ce moment avec toi, car cela aura forcément des conséquences. Mais je ressens ce désir, le même que je vois envahir ton corps depuis cet après-midi. Mais j'ai eu envie de prendre le risque de t'embrasser et j'ai envie de vouloir terminer ce repas avec toi avant de te raccompagner chez toi. Enfin, à condition bien sûr que tu sois d'accord pour que je le fasse ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mana Satoru

avatar

Féminin Emploi/loisirs : Musique, peinture, lecture, théâtre, couture

MessageSujet: Re: Shopping Musical avec le Patron...    Mar 23 Oct - 21:50

Mana avait du mal à croire ce qu'elle venait d'entendre. Qu'est-ce que sa relation avec Juka avait à voir là-dedans ? Et puis, elle comprenait encore moins ce qu'il y avait d'excitant là-dedans. Hiroki était son ami, rien de plus.

Pourtant, Kamijo avait l'air de croire qu'il y avait autre chose entre eux... En fait, Mana s'était rendu compte qu'il avait tendance à se faire des films avec pas grand-chose.

Au moment où la jeune femme allait répondre, Kamijo tira sa chaise vers lui, sans prévenir. Lorsqu'il plongea son regard dans le sien, en lui touchant le visage, Mana ne pût s'empêcher de rougir. Si elle réagissait comme ça, ce n'était pas tant qu'il la troublait, mais surtout qu'elle n'avait pas l'habitude qu'on la touche comme ça, et puis elle avait peur qu'il découvre qu'elle n'était pas un homme, en se collant à elle comme ça...

Mais, malgré la proximité, Kamijo n'avait pas l'air d'avoir remarqué quoi que ce soit. La jeune femme avait presque envie de soupirer de soulagement mais quelque chose lui disait qu'elle n'était pas au bout de ses peines avec lui.

Elle fut très surprise de l'entendre dire que Juka n'arrêtait pas de lui parler d'elle, en dehors de travail, alors qu'il ne le faisait pas avec les autres membres du groupe. Mana savait que sa relation avec le chanteur était un peu spéciale, mais pas à ce point-là... De plus Kamijo avait l'air un peu jaloux de ça. Lui qui était si impassible d'habitude, la jeune femme ne pût s'empêcher de ressentir un peu de fierté à l'idée de susciter ce genre de sentiments en lui.

"Est-ce que moi, pauvre "petite chose" aurait réussis à faire flancher le grand Kamijo ?"

Puis lorsqu'il avoua vouloir savoir qu’elle était vraiment sous son masque, et l'avoir invitée à sortir dans ce but précis, la jeune femme eut envie de sourire. Mais elle n'en fit rien et resta de marbre. La brune n'était pas prête de lui dévoiler son jeu... ça c'était certain.

Elle se mise ensuite à réfléchir à ce qu'il venait de dire à propos de sa façon de s'exprimer par le biais de la musique. Il n'avait pas tort, Mana avait toujours été très renfermée sur elle-même, que ce soit avec les autres, ou même avec les membres de sa famille. En fait, elle n'avait jamais été très douée pour exprimer ses sentiments de manière conventionnelle. Elle avait appris à faire de la musique bien avant d'apprendre à parler, alors pour elle, c'était tellement plus naturel de s'exprimer par ce biais là... qu'elle ne voyait pas comment faire autrement.

Alors qu'elle était plongée dans ses pensées, Mana avait à peine réagit à ce que Kamijo était en train de faire. Et c'est seulement lorsqu'il reprit la parole, qu'elle comprit qu'il était en train de jouer avec son doigt sur ses lèvres.
Pourquoi est-ce qu'il fallait qu'il passe son temps à la toucher comme ça ? Elle qui avait horreur de ça ! Les embrassades de Juka, elle avait réussi à s'y accoutumer, mais les attouchements de Kamijo beaucoup moins... Elle n’arrivait pas à s'y faire et à rester impassible.

Elle se sentait rougir à nouveau, et malgré son malaise, elle n'avait pas réussis à détourner son regard de celui de Kamijo. C'était comme si elle s'avouait vaincue. Et ça, elle ne le voulait pas ! Jamais.
Oui, elle voulait lui tenir tête, comme il le disait si bien, lui-même ! Elle n'avait pas peur de lui, pour qui est-ce qu'il se prenait à la fin ? Et pourquoi est-ce qu'il avait l'air persuadé qu'elle avait autant d'intérêt pour lui ? Il était son patron, certes il était séduisant, très doué en musique etc. Mais au nom de quoi est-ce qu'il pensait qu'elle allait lui tomber dans les bras si facilement ?
Décidément, il était un peu trop habitué à ce qu'on l'admire et le désir.

Et puis sans crier gare, le blond la saisit par la nuque et l'attira contre lui, si près que Mana manqua de basculer de sa chaise ! Elle s'était rattrapée in extremis à la table, froissant la nappe, renversant un des verres qui s'y trouvaient.

A peine la jeune femme s'était remise de ses émotions que Kamijo s'était mis à l'embrasser ! Sans lui demander son avis ! Jamais de la vie elle ne se serait douté qu'il se permettait ce genre de chose ! Qu'il la touche, qu'il passe son doigt sur bouche et lui raconte des cochonneries à peine dissimulées derrière une pâtisserie à la fraise, passe encore, mais qu'il lui vole un baiser, et le premier de surcroît, elle ne le tolérerait pas ! Pour qui est-ce qu'il se prenait ? Mana ne ressentait aucun désir pour lui, ou pour un autre, et elle se demandait ce qu'elle avait bien pu faire pour qu'il en arrive à une telle conclusion...

Alors quand Kamijo consentit enfin à la lâcher et la laissé respirer, la jeune femme s'écarta de lui vivement, avant de le pousse pour se libérer complètement de son étreinte, avant de lui jeter un regard noir. Puis, tremblante de colère, et d'indignation, elle se leva précipitamment.

- Non ! Je ne suis pas d'accord ! Comme je ne suis pas d'accord que tu m'embrasses, ou que tu t'imagines quoi que ce soit à mon sujet ! Je n'ai pas accepter de venir aujourd'hui pour me faire draguer !

A ces mots, Mana quitta la table et fonça directement dans les toilettes des femmes pour s'enfermer dans une des cabines. Là, elle soupira longuement en essayant de se calmer. Elle avait besoin de souffler. Elle avait la désagréable impression d'étouffer soudainement... Alors elle tira un peu sur le col de son pull avant de s'appuyer conte le mur de la cabine. Après quelques secondes, elle se rendit compte de ce qu'elle venait de faire...

Elle venait d'envoyer Kamijo promené. Son patron. Alors qu'il venait à peine de l'accepter officiellement dans le groupe, qu'il lui avait acheté une guitare hors de prix et l'avait invitée dans un restaurant qu'elle n'aurait jamais les moyens de payer. Et s'il prenait la mouche et la virait du groupe ? Qu'est-ce qu'elle allait faire ? Juka ne pourrait surement pas l'empêche de la faire, en plus.
Mais qu'est-ce qu'elle était censé faire ? Elle n'allait pas accepter quelque chose dont elle n'en avait pas envie ?! Et puis elle n'allait pas se forcer pour lui faire plaisir...
Si elle avait décidé de se faire passer pour un garçon, c'était justement pour éviter de genre de situation ! Et voilà qu'elle se retrouvait en plein dedans !

Si elle avait sur à l'avance qu'ils étaient tous gays, Mana leur aurait dit la vérité dès le départ et ils lui auraient tous foutus la paix. Au lieu de ça, maintenant elle se retrouvait coincée dans les toilettes de ce restaurant, sans avoir la moindre idée de ce qu'elle devait faire et de comment Kamijo allait réagir à ce qu'elle venait de faire...


_________________

Mon passe-temps favoris : Emmerder Kamijo u_u
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.mineplum.fr
Oscar Yuuji De Jarjayes
Admin
avatar


MessageSujet: Re: Shopping Musical avec le Patron...    Sam 10 Nov - 13:51

En jouant à ce petit jeu, Kamijo s'était attendu à avoir une réaction de la part de Mana, mais il n'avait pas pensé qu'elle réagirait de façon aussi extrême.
Peut-être avait-il été un peu trop vite avec elle car elle semblait avoir pris peur.
Pourtant, au cours de leur sortie elle semblait plutôt encline à le suivre. Alors, il devait y avoir quelque chose qui la bloquait quant à ses relations avec autrui. Mais quoi ?
Le vampire n'en avait pas la moindre idée mais une chose était sûr, il comptait bien trouver le fin mot de cette histoire.

Après être resté assis table tout seul durant près d'une demi-heure, à siroter son verre, il finit par se lever pour aller aux toilettes des filles. L'endroit où s'était visiblement réfugiée la jeune femme. Ce qui n'était pas une très bonne idée si elle voulait conserver son secret.
Alors il finit par y pénétrer, bloquant l'accès au cas où des personnes voudraient y entrer. Puis, il toqua à la porte de la seule cabine qui était encore fermée.

Kamijo: Qu'est-ce qui te trouble à ce point ? Que je puisse te trouver désirable ou que j'ose te le montrer ouvertement ?

Il s'adossa au mur et attendit un peu avant de poursuivre

Kamijo: Ce n'est pas très malin de te cacher ici si tu veux passer pour un garçon. Et puis ce n'est pas non plus poli de me faire attendre durant 30 min. Alors tu devrais sortir de là.


Il sortit son téléphone et se mit à jouer à un jeu.

Kamijo: De toute façon, pour m'engueuler tu seras bien obligée de sortir, pour manger et boire aussi. Et comme je ne compte pas m'en aller avant que nous ayons parlé, son risque d'être compliqué pour toi.

Lança-t-il tranquillement sans ce stresser car il avait tous son temps.

Il était plutôt du genre têtu, quand il avait une idée en tête. Et il était hors de question qu'il s'en aille sans avoir crever l'abcès entre eux. Surtout qu'ils travaillaient ensembles et que cela aurait des conséquences sur le boulot. Sans parler du fait que le blond n'avait pas envie de se prendre la tête avec Juka en rentrant.

Kamijo: C'est dommage que tu n'aies pas apprécié ce baiser, il aurait pu être bien et je ne pense pas m'être fait de film sur toi. Par contre, je crois que tu as peur d'oser te projeter dans une relation avec autrui. Comme si le fait d'accorder ta confiance à quelqu'un allait finalement te mettre à nue et t'obliger à sortir de tes repères.
C'est triste parce que l'amour, ce n'est pas que la souffrance, il y a aussi la passion, la joie, le fait de se sentir sur un petit nuage et d'avoir l'impression de tout pouvoir réussir car le monde nous sourit. Et puis, il y a le désir, celui qui vous prend aux tripes et vous donne ce côté sauvage, suave et rebelle. Qui vous pousse à vous surpasser pour vivre pleinement le moment présent. Mais pour cela il faut oser sortir de sa coquille.


En parlant de cela, il le faisait aussi en connaissance de cause car lui-même n'avait pas toujours été aussi ouvert d'esprit…

Kamijo: Et puis, si je ne t’intéressais pas un minimum, pourquoi avoir accepté mon invitation au restaurant ? Tu aurais pu prendre ta guitare et rentrer, non ? Remarque, si je me trompe, tu peux toujours venir et le faire. Ou alors tu peux choisir de me parler et de m'expliquer ce qui se passe dans ta tête.

Il se laissa glisser le long du mur, finissant par s'assoir au sol.

Kamijo: Si c'est pour ton secret, je ne compte pas le révéler. Si je voulais le faire ça serait déjà fait depuis longtemps. Mais je suis désolé, j'ai remarqué la supercherie, car j'en ai usé bien avant toi.

Finit-il par avouer avant de se replonger dans son jeu.
Comme si cela allait lui donner l'impression de ne pas avoir mi un mot sur le mal qui le rongeait, et dont il ne parlait jamais habituellement.

Car peut-être finalement que c'est aussi cela qui le poussait à se rapprocher de Mana inconsciemment ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Shopping Musical avec le Patron...    

Revenir en haut Aller en bas
 
Shopping Musical avec le Patron...
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Quelle corvée ce shopping ! [Kimberley]
» Katie et Veronica: Shopping entre filles
» Journée shopping ou comment renouer des liens (PV Cassie)
» un patron de bragou
» Gros Mek avec CFK et Krameur

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vampire Knight : The Curse :: Jeu de rôle :: La Ville d'Aomori :: Les magasins-
Sauter vers: